Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

#Atelier574 – Le storytelling des données, par Caroline Goulard


cg

Chaque jour, l’être humain produit des milliers de données personnelles qui, regroupées, permettent des analyses plus ou moins pertinentes de la société actuelle. Comment les représenter ? Comment s’en servir ? Lors de cette conférence au 574 Saint-Denis, Caroline Goulard explique comment la visualisation des données et leur transformation en "histoires" peuvent avoir des conséquences bénéfiques sur la société. Grâce à des méthodes simples de mise en exergue de manière visuelle des informations importantes, elle rend ces données accessibles à tout le monde.

Qui ?

Chaque jour, l’être humain produit des milliers de données personnelles qui, regroupées, permettent des analyses plus ou moins pertinentes de la société actuelle. Comment les représenter ? Comment s’en servir ? Lors de cette conférence au 574 Saint-Denis, Caroline Goulard explique comment la visualisation des données et leur transformation en "histoires" peuvent avoir des conséquences bénéfiques sur la société. Grâce à des méthodes simples de mise en exergue de manière visuelle des informations importantes, elle rend ces données accessibles à tout le monde.

Où ?

Au 574 de Saint-Denis, le siège parisien de la transformation digitale SNCF. Il est situé à environ 8 800 kilomètres de Phoenix aux Etats-Unis, où le terme « Big Data » a été utilisé pour la première fois en 1997, dans un article scientifique.

Quand ?

Vendredi 16 février 2018. Il y a 70 ans jour pour jour, le New York Times imprimait ses pages à distance pour la première fois de l’Histoire, en utilisant un système de transmission de données via ondes électromagnétiques.

caroline_goulard_2

Grandes idées

1 - L’art de représenter visuellement les données

La visualisation de données est une démarche consistant à traduire visuellement un jeu de données, de façon à rendre l’information lisible, compréhensible et abordable. Récolter des données n’est pas suffisant en soi, il faut savoir les exploiter. « L’approche visuelle est intéressante, car cette façon de transmettre l’information est mille fois plus efficace que de l’encoder à l’aide de mots » explique Caroline Goulard.

La visualisation de données permet à tous d’acquérir une meilleure culture des données en enlevant la formalisation complexe, théorique, mathématique et en mettant cela dans les mains des utilisateurs et utilisatrices, quel que soit leur « background ».

De la visualisation de données, on passe à la façon dont sont traitées les données personnelles dans nos sociétés. L’expression « interaction hommes-données » (“Human Data Interaction”) recouvre tous les moyens d’améliorer la compréhension et l’utilisation de ces données. Dataveyes utilise donc des interfaces visuelles pour que la relation entre les êtres humains et les données se passe au mieux.

 

Quelles valeurs la visualisation des données peut-elle apporter ?

  • Rendre visible l’invisible

  • Aider à la prise de décision

  • Créer de nouvelles expériences utilisateur et utilisatrice

  • Nourrir une meilleure culture de données

2 - Transformer les données en histoires

Le fait de raconter des histoires (storytelling) est ce qui permet au cerveau humain de se confronter plus facilement à cette matière première compliquée que sont les données.

Quels sont les meilleurs moyens de raconter des histoires à travers la visualisation de données ?

  • Le ratio encre-information

La meilleure visualisation de données est celle qui fait passer le plus d’informations en utilisant le moins d’encre possible. On pourra, par exemple,  enlever les informations redondantes, retirer les cadres, les bordures, les couleurs inutiles, etc.

  • Encodage visuel

La vue reste le moyen le plus efficace pour faire passer de grands volumes d’informations au cerveau. Plutôt que d’avoir des valeurs chiffrées, on va traduire visuellement ces valeurs pour pouvoir faire passer plus d’informations facilement. On va jouer sur les couleurs, les formes, la taille, l’orientation des éléments, etc.

  • Angle de vue

L’angle de vue sert à exposer un jeu de données sous différentes facettes pour révéler des informations variées. Avec la même visualisation de données, en la regardant sous différents angles, on va décortiquer le jeu de données et on va en faire remonter l’information qui nous intéresse vraiment.

  • Animation

Avec l’animation, on entre dans le storytelling au sens de la **mise en scène, **du cinéma, et de la mise en action des données.

  • Esthétique

L’esthétique en visualisation de données fait débat, il y a deux écoles. La première, plus traditionnelle, explique que tout ce qui est de l’ordre de la fioriture et qui ne porte pas directement de l’information n’est pas utile. En effet, cela pollue et détourne les utilisateurs et utilisatrices de l’information, ce qui est donc contre-productif et à éviter. La seconde école s’intéresse, quant à elle, un peu plus à la façon dont les gens s’approprient l’information. Par exemple, elle effectue des tests sur les utilisateurs et utilisatrices pour déterminer la manière dont ils réagissent face à l’interface. Leur constat est que « l’esthétique d’une interface aide les gens à entrer dans un sujet compliqué », comme l’explique l’entrepreneure. « Les utilisateurs se sentent plus proches du sujet car le sentiment de beau fait appel au sentiment de l’humain, ils ont donc moins l’impression d’être face à la technologie pure ».

3 - Et demain ?

Selon Caroline Goulard, « ce ne sont pas seulement les humains qui changent les interfaces, mais les interfaces qui changent les humains. » Le cerveau développe ainsi une plasticité différente grâce à la confrontation à de nombreux modèles de visualisation de données.

Ces data peuvent amener également à développer des réflexes différents dans la société, se concentrer sur certains sujets et adapter ses comportements en conséquence (sur l’écologie ou nos modes de consommation, par exemple), ou au contraire à se désintéresser de certains autres.

Le métier de créateur ou créatrice de visualisation de données a une portée importante dans la société actuelle, car il a le potentiel de rendre l’être humain plus concerné par certains sujets plutôt que de vivre entouré de boîtes noires en s’y désintéressant.

 

caroline_goulard

Punchlines

« Les enjeux d’aujourd’hui et de demain concernant la visualisation de données sont grands avec entre autres, les voitures autonomes et les « smart cities ». Il y a donc un besoin de comprendre, d’expliciter et d’interagir avec ces bases de données et ces systèmes algorithmiques pour que ces technologies deviennent socialement acceptables. »

« Votre cerveau ne fonctionne pas comme un ordinateur et pour s’approprier l’information, il va s’appuyer sur le potentiel narratif de cette information.»

« Même si la façon dont on restitue l’information est anglée, le fait de représenter l’ensemble du jeu de données permet à l’utilisateur de le regarder autrement, contrairement à l’infographie qui ne représente qu’une partie des données. »

Commentaires

S’enregistrer et se connecter