Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

#Atelier574 – « Qu’est-ce qu’inventer ? », par Antoine Fenoglio

Les inventions et innovations, de l’imprimerie à l’électricité, ont à chaque fois transformé la société en profondeur. Comment envisage-t-on l’innovation aujourd’hui à l’ère de ces expériences passées ? Quelles sont les qualités des inventeurs ? Dans cette conférence au 574 de Saint-Denis, Antoine Fenoglio répond à ces questions et donne des clefs qui serviront à tous ceux qui s’intéressent à l’innovation.

Publié le 02/07/2018 par La Rédaction
cover_antoine_fenoglio

Qui ?

Antoine Fenoglio, designer industriel et cofondateur/directeur de « Les Sismo » une agence de design et d’innovation indépendante, reconnue pour ses innovations (crâne en impression 3D, parfum transhumain, technique de tissage du lin etc.), ses outils méthodologiques et ses expositions grand public (ex : musée des arts et métiers).

Où ?

Au 574, parisien situé à Saint-Denis (93), soit à environ 5838 kilomètres de la ville de New-York aux États-Unis, où en 1884, le fameux club sandwich fut inventé par le désormais célèbre club-house Saratoga.

Quand ?

Vendredi 1er juin 2018, soit 222 ans jour pour jour après la naissance du célèbre physicien et ingénieur français Sadi Carnot, connu principalement pour son ouvrage « Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance » (Paris, 1824) dans lequel il pose les bases de la thermodynamique.

fenoglio_1
fenoglio_3

Grandes idées

1 - Qu’est-ce qu’inventer ?

Il n’existe pas de manuel du parfait inventeur ni de méthode infaillible qui permettra à une invention d’être révolutionnaire. Pour comprendre ce qu’est l’invention, il faut s’appuyer sur les données des siècles précédents et analyser les points communs entre les inventeurs mais aussi entre les inventions. Lorsqu’un inventeur se lance dans une nouvelle aventure, il va commencer par définir avec tous les acteurs (constructeurs, utilisateurs etc.), à quoi va servir cette invention. Il devra choisir entre quatre catégories distinctes : innover, faire du style (design), rendre fonctionnel, ou donner du sens. Par exemple, quelqu’un qui voudrait ré-inventer le vélo aujourd’hui pourra : soit changer son mode de fonctionnement (ex : électrification), soit modifier son design, soit changer la façon dont il est utilisé (ex : partage), soit lui donner une nouvelle fonctionnalité (ex : transporter quelque chose). Déterminer la catégorie qui correspond à son innovation permettra ensuite à l’inventeur d’établir une cartographie de sa future invention et de savoir comment va se positionner son projet. Ensuite, il devra se poser des questions sur la faisabilité de l’invention, telles que la concurrence, les écueils dans lesquels ne pas tomber…

2 - Quelles sont les qualités d’un inventeur ?

Même s’il n’existe pas de méthode pour inventer, il y a néanmoins des traits de personnalité que l’on peut retrouver chez de nombreux inventeurs.

  • L’essentiel

« Les grands inventeurs sont toujours des gens qui vont à l’essentiel » explique ainsi Antoine Fenoglio, car aller à l’essentiel c’est essayer de s’abstraire de la façon de faire habituelle. La simplicité est donc de mise et l’inventeur doit épurer son invention au maximum. Exemple : une hélice.

  • Le sens du contexte

Une innovation doit être intuitive par rapport à l’environnement et à la société dans laquelle on est. « Le sens du contexte peut fusiller toute invention ou la faire naître », explique-t-il. Par exemple, les Français ont toujours été performants dans les moulins hydrauliques car le pays dispose de nombreux cours d’eau alors que les hollandais sont très bons dans les moulins à vent.

  • La curiosité

La curiosité consiste simplement à s’intéresser à de nombreux domaines différents et à savoir effectuer des parallèles entre eux. L’inventeur doit essayer de voir comment d’autres sciences qui paraissent très loin de son objet (comme par exemple la philosophie) arrivent à intégrer des perspectives au sujet sur lequel il travaille. Par exemple, Issey Miyake, le grand inventeur dans le domaine textile, a travaillé avec un mathématicien spécialiste des fractales pour développer des vêtements qui se plient parfaitement en tombant.

  • L’audace

L’audace est un des traits de personnalité le plus important pour inventer. Il faut savoir aller là où personne n’est allé, tenter des expériences et oser.

3 - Inventer à l’ère de l’expérience

Comment est-on arrivé à l’ère de l’expérience ?

À la fin du XVIIIe siècle en Angleterre, le charbon révolutionne la possibilité de créer des machines. Certains secteurs sont bouleversés : textile, métallurgie puis chemin de fer, ce qui change également la mobilité des hommes et des marchandises.

À la fin du XIXe siècle aux États-Unis et en Allemagne, l’électricité, le pétrole et la chimie permettent l’industrialisation de l’acier et de l’aluminium ; ainsi naît la voiture.

À la fin du XXe siècle au Japon et sur la côte ouest des Etats-Unis, l’électricité nucléaire est associée à l’informatique, donnant naissance à Internet, à la robotique et à l’intelligence artificielle.

Ces trois révolutions répondent aux mêmes rythmes : 50 ans de tâtonnements progressifs pour définir les nouveaux usages, puis 50 ans de croissance forte. Cette troisième révolution, qui est la nôtre, arrivera donc à maturité de sa première phase dans 2 à 5 ans. S’ensuivront 50 années d’explosion et d’industrialisation de la demande, qui devraient bouleverser en profondeur notre société. L’invention aujourd’hui doit donc prendre en compte ces révolutions passées et en cours.

info_fenoglio

Punchlines

  • « L’invention, c’est la loi des séries. Les inventions n’arrivent pas de nulle part. »

  • « Inventer est rarement une question de méthode, il s’agit avant tout d’état d’esprit, porté par des personnalités. »

  • « Les grands inventeurs sont toujours des gens qui vont à l’essentiel. »

  • « Une innovation doit être intuitive par rapport à la société dans laquelle on est. »

  • « L’audace, c’est souvent des fous furieux qui tentent des trucs auxquels personne ne croit, juste parce qu’ils en ont envie. »

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_the_place_to_coach
« The Place To Coach », repenser le rôle managérial à l’heure digitale
Lire la suite
doc7-2
Doc Seven présente : 7 innovations digitales marquantes chez SNCF
Lire la suite
mooc_conduite_cover
Destinations Conduite - un Mooc pour s’initier au métier de Conducteur de train
Lire la suite