Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

#Atelier574 – Restitution CES Las Vegas 2019

Le CES de Las Vegas est chaque année un événement incontournable du monde de la tech, auquel de nombreuses entreprises et startups françaises ne manquent pas d’assister. Quelles sont les grandes tendances de l’édition 2019 ? Olivier et Laurent s’y sont rendus et nous rapportent leurs conclusions dans cette conférence au « 574 ». De l’IA au transport autonome, en passant par la « smart city » et la 5G, les impacts de ces technologies sur notre société seront nombreux.

Publié le 04/03/2019 par La Rédaction
cover_ces_2019_2

Qui ?

Olivier Guillet, CTO de EMOTIC, et Laurent Chapelle, Responsable Projets à la Fab Design.

Où ?

Au Campus Jade, situé à Saint-Denis (93), soit à environ 12 850 kilomètres de l’Antarctique, où en 1935, Caroline Mikkelsen devient la première femme à y poser le pied.

Quand ?

Mercredi 20 février 2019, soit 154 ans jour pour jour après la fondation du Massachusetts Institute of Technology (MIT à Boston, aux Etats-Unis.

ces_2019_1

La French Tech au CES

Le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas rassemble toutes les innovations et les tendances émergentes. L’événement dure 4 jours et regroupe 4500 exposants sur 278 000 mètres carrés de stands. Plus de 180 000 visiteurs parcourent chaque année 15 à 20 kilomètres par jour pour visiter les différents stands.

Parmi les exposants, on compte 437 entreprises françaises, dont 350 à 400 startups, ce qui représente environ 8% des exposants. Pour l’ensemble de l’Union Européenne, on en compte environ 16%. Le premier pays exposant est bien entendu les Etats-Unis, suivi par la Chine en seconde position.

La France représente une partie importante d’Euréka Park avec 26% des stands. En revanche, du côté des Scale-up, la France est sous-représentée avec seulement 4%. « Nous sommes effectivement une startup nation, comme le dit notre Président, mais pas une scale-up nation comme il le faudrait », explique Laurent.

Chaque année, le CES récompense des startups avec ces Innovation Awards. Les startups françaises BeeLife (la ruche connectée CoCoon pour lutter contre la disparition des abeilles) et Snips (un assistant vocal qui fonctionne directement sur l’appareil sans passer par un cloud) font partie des récompensés 2019.

Les grandes tendances du CES 2019

Quatre grandes tendances se dessinent depuis plusieurs années et particulièrement pour cette édition 2019. Il s’agit bien entendu de l’intelligence artificielle, mais aussi des assistants vocaux, de la 5G ou encore des transports (véhicules autonomes en particulier).

Plusieurs sous-thématiques sont vraiment une nouveauté au CES cette année. Par exemple, avec la 5G, on a beaucoup parlé de résilience, de « smart cities» et de « sustainability ». Qu’est-ce que la résilience ? Son objectif est de maintenir le monde en bonne santé, sûr, chaud, alimenté, nourri et sécurisé. Il y a aujourd’hui des présentations technologiques qui contribuent à la préparation, à la réactivité et au rétablissement, pour un monde plus sûr. Les différents sujets sont la communication, l’énergie, les crises de l’eau, la cybersécurité, la santé et la reprise après sinistre. L’objectif de la « sustainability », quant à elle, est que les entreprises fabriquent des produits plus écologiques et innovent pour utiliser des matériaux plus durables.  Les « smart cities », elles, englobent à la fois l’IA, la santé, la « smart home », les « wearables », « l’automotive » et la 5G. « Cela permet d’imaginer un monde où tout est connecté, tout est intelligent, tout se parle grâce à la 5G, à l’IA, aux assistants vocaux », ajoute Olivier.

  • La 5G

La 5G sera vraiment une rupture technologique importante, grâce à l’amélioration du débit (100 fois plus vite que 4G), l’accélération de la latence (10 fois plus faible que 4G), la densité (1 million d’objets connectables au kilomètre carré). Une subtilité de la 5G est qu’elle va prioriser certains types de messages. Par exemple, la communication d’un capteur de voiture sera prioritaire par rapport à un envoi de photos de vacances. « Qui va décider et comment ? Il va y avoir de vrais débats », note Olivier.

  • Les assistants vocaux

Les assistants vocaux étaient également une thématique importante du CES : on peut noter une grande présence d’Alexa d’Amazon sur le salon. Google était aussi omniprésent. « Ce qui se joue à l’heure actuelle, c’est le contrôle de la maison via les assistants personnels virtuels », précise Laurent.

  • La santé connectée

La télémédecine et l’assistance médicale à distance via un simple capteur avaient une place prépondérante sur ces 4 jours, avec des dizaines de produits sur cette thématique. Parmi les startups françaises, on pouvait voir le plus petit frigo au monde pour le transport de médicaments qui nécessitent de rester au frais en permanence (tels que l’insuline), ou encore les chaussures connectées d’E-vone pour les seniors, qui préviennent l’entourage en cas de chute de la personne.

  • Le transport

De nombreuses technologies pour le transport électrique et/ou autonome étaient à l’honneur, comme par exemple, un système de communication V to V pour les véhicules autonomes grâce à la 5G, une moto volante testée en ce moment par la police de Dubaï, l’EV box qui fournit des bornes de recharge électrique pour tous les véhicules (recharge 8 fois plus vite qu’une prise classique), H2Tech qui propose un vélo à hydrogène avec une station de recharge pour produire de l’hydrogène par électrolyse sous pression. On pouvait également voir Nexus, le taxi volant créé par Uber et Bell, qui ne nécessite aucune piste de décollage grâce à son système de décollage vertical. Le nouveau constructeur chinois Byton présentait aussi son véhicule 100% électrique « upgradable » à distance, pour ajouter au fur et à mesure des fonctionnalités de conduite autonome, en vue de sa commercialisation courant 2019. Enfin, Lyft, le concurrent direct d’Uber, profitait aussi du CES pour mettre en circulation 5000 voitures autonomes pour déplacer les visiteurs dans Las Vegas.

img_2110
img_2123

Punchlines

  • « Nous sommes effectivement une start-up nation, comme le dit notre Président, mais pas une scale-up nation comme il le faudrait. »

  • « Cela permet d’imaginer un monde où tout est connecté, tout est intelligent, tout se parle grâce à la 5G, à l’IA, aux assistants vocaux. »

  • « Ce qui se joue à l’heure actuelle c’est le contrôle de la maison via les assistants personnels virtuels. »

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_poupet
#Atelier574 – « Des hackers houses pour repenser l’innovation », par Paul Poupet
Lire la suite
femme-tech-cover
Un atelier pour que Cybersécurité se conjugue davantage au féminin
Lire la suite
skyship
Mobile World Congress 2019 : 6 innovations remarquées
Lire la suite