Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

Augmentée, virtuelle... la réalité dans tous ses états à l’AR/VR Day

Le 16 octobre, la jeune Fab AR/VR organisait son tout premier AR/VR Day, pour partager son expertise et faire le point sur les projets menés au sein de SNCF. Cette rencontre était aussi l’occasion d’aborder les prochaines évolutions technologiques et imaginer toute l’étendue des perspectives dans les projets du groupe ferroviaire.

Publié le 22/10/2019 par La Rédaction
AR VR Day

Formation, valorisation du Patrimoine, maintenance augmentée ou encore collaboration immersive (voir encadré), les réalités virtuelle et augmentée apportent des solutions à de multiples enjeux économiques et technologiques pour SNCF. La Fab AR/VR a profité d’une journée dédiée pour valoriser les projets en cours et préciser ses objectifs en termes de développement.

Créer un socle commun pour favoriser les projets

Aurelien Fache présentation

La Fab, lancée en janvier 2019, a pour mission d’accompagner les métiers dans la transformation digitale et de développer des compétences sur la formation ou l’expérience client. Pour accélérer et optimiser les projets AR/VR du groupe, il faut notamment développer un socle technologique pour aboutir à une plateforme et des outils communs, mais aussi contractuel et méthodologique. A côté de cela, la Fab poursuit son rôle essentiel de conseil. Une équipe d’experts accompagne les métiers dans leurs projets en réalité virtuelle et réalité augmentée : partage de bonnes pratiques, aide dans rédaction des cahiers des charges, conseil pour choisir les prestataires.

Développer des projets cross-techno

Pour Frank Doute, responsable Fab, la VR est désormais “assez mature” chez SNCF. Il précise que le travail d’acculturation doit se poursuivre, en rendant visible les projets, mais aussi en créant un véritable écosystème dédié. Le but est d’aboutir, à terme, au développement d’applications en réalité augmentée, tournées vers l’opérationnel. Pour que ces applications fonctionnent de façon optimale, cela nécessite de bons devices et une bonne connectivité. Les projets vont ainsi combiner les technologies pour couvrir davantage de cas d’usages et apporter encore plus d'efficacité: IoT pour la captation de la donnée, 5G pour la transmission de ces données, puis AR/VR pour la distribution de la donnée aux usagers en gare ou aux collaborateurs.

Quelle “réalité” demain ?

réalité augmentée sncf

L’idée sera d'intégrer les cinq sens pour rendre l’expérience de réalité virtuelle encore plus “réaliste”. Avec notamment l’apport des capteurs haptiques rendant la sensation de toucher et donnant l'illusion de tenir un objet. Du côté de la réalité augmentée, on peut imaginer une réalité filtrée ou diminuée, pour remplacer les publicités dans l’espace public par des œuvres d’art par exemple. Pour évoquer l’avenir, SNCF avait convié Aurélien Fache, développeur, ancien du web français (Caramail, Lycos, Dailymotion) mais surtout API artiste comme il se définit. Pour imaginer le futur de ces technologies, il ne faut pas hésiter “à se plonger dans la Science-Fiction”, estime ce passionné d’interconnectivité et de réalité altérée. « La valeur de la science-fiction, c’est sa capacité à ouvrir la voie à des futurs, ça alimente l’imaginaire de tous les géants de la tech. » Aujourd’hui professeur à Sciences Po, il a également partagé sa vision de l’utilité de ces technologies pour les entreprises et leurs perspectives dans l’ère post-mobile.

De nombreux cas d’usage chez SNCF

L’immersion trouve toute sa place dans le champ de la formation, qu’elle soit transverse à tous les métiers (Softskills) ou répondant à une problématique spécifique (gestes critiques, gestes métiers, sécurité incendie). En entreprise, la réalité augmentée et l’apport d’informations dans l’environnement de travail ouvrent des perspectives pour la maintenance et l’inspection augmentées (téléassistance, contrôle qualité...). Pour ce qui est de la collaboration immersive : enrichir l’expérience lors de réunions à distance ou bien l’animation d’ateliers d’idéation afin d’améliorer la conception d’un projet. L’utilisation de la VR et l’AR sert à nourrir l’expérience client, notamment en gare, avec par exemple une application de cartographie pour faciliter le déplacement des voyageurs. Une solution de guidage indoor est d’ailleurs en cours de développement avec OUI.sncf. Enfin, la VR peut apporter des solutions en termes d’accessibilité et de valorisation du Patrimoine.

Ne ratez aucune information sur la transformation numérique de SNCF en vous inscrivant à la newsletter " Le Petit Digital "

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
Réussite à la une SNCF
Réussite à la une : Une application pour fluidifier la maintenance du matériel des contrôleurs
Lire la suite
réalité virtuelle sncf
Témoignages : se former aux soft skills grâce à la réalité virtuelle
Lire la suite
mobile
Réussite à la une : suivre les opérations de maintenance avec Visu H00
Lire la suite