Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

Bientôt un nouvel outil pour gérer les projets portés par les 574 en région

Le 574 Occitanie et le Toulouse Lab collaborent afin de créer un outil de gestion de projet dénommé« 574Projets » (à partir du progiciel JIRA) pour les projets des 574 et Fab IoT à Toulouse, Nantes et Lyon.

Publié le 26/11/2018 par La Rédaction
jira_1_cover_mockup

L’avantage de ce progiciel ? « L’outil est transverse et permet de filtrer les projets en fonction des thématiques. On peut, par exemple, exporter des documents afin d’établir un lien facilement avec d’autres outils comme PowerBI, ou alimenter des listes de projets nationaux sur Sharepoint », souligne Christèle Lauga, Responsable du 574 Occitanie, qui souligne que « nous pouvons enfin faire ce dont nous avons besoin urgemment : industrialiser notre gestion de projets et suivre les délais des différentes phases».

En effet, la méthodologie 3x3x3 – une méthode qui aide à piloter les projets digitaux de SNCF – propose les délais « charges type » (3 jours, 3 semaines, 3 mois) pour les phases d’émergence, cadrage et prototypage. Néanmoins, il n’est pas évident de savoir « où nous prenons du retard », nuance Christèle Lauga : un besoin réel, émanant des directeurs de mission, auquel l’équipe du Toulouse Lab pourra répondre.

Faisant partie de la Team e.SNCF et rattaché à la DSI Réseau, le Toulouse Lab développe les applications en mode « agile». « Notre atout, par rapport aux startups externes, c’est que nous sommes intégrés au système d’information de SNCF. Nous connaissons le standard technologique de l’entreprise et pouvons facilement intégrer les solutions, facilitant ainsi le déploiement des applications », explique Gloria Dubouloy, Responsable du Toulouse Lab.

Le mode de fonctionnement au Toulouse Lab est agile car, à partir d’une sollicitation ou d’une expression de besoin spécifique, les développeurs créent rapidement une application prototype « générique ». Puis en l’espace de six mois, ils la transforment en une appli opérationnelle, adaptable et personnalisable, selon les critères des équipes dans laquelle elle sera déployée. Avec ce fonctionnement, des idées ont pu voir le jour dans différents métiers, tout comme 574Projets qui permet de centraliser les projets digitaux, les catégoriser selon les thématiques, et suivre leur avancement dans le temps.

toulouse_lab_1

Un périmètre restreint pour un aboutissement à court terme

« Dans le cadre de 574Projets, nous avons volontairement choisi un périmètre restreint – celui que nous maîtrisons – en n’incluant que les projets (IoT ou autres) des 574 de Nantes, Toulouse et Lyon », raconte Christèle Lauga. Plutôt que de se lancer dans un programme trop large, son 574 et le Toulouse Lab ont adopté une approche territoriale.

« Nous voulons aller vite avec un groupe de travail qui propulse le projet rapidement », affirme Gloria Dubouloy. Une première version de 574Projets devra être mise en test dès début décembre, pour une mise en production début 2019. À terme, 574Projets pourrait permettre de suivre les projets de toutes les Fabs au niveau national : « il va y avoir de plus en plus de 574 en France, l’outil serait utile ne serait-ce que pour gérer les projets de toutes ces maisons du digital de SNCF », projette Christèle Lauga.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
MD
Les régions demande de faire
MARRUCHO David, 30/11/2018

Les régions demande de faire rapidement le tout Web, pour fermer les points de vente au plus vite. Bien triste tout ça.

Recommandé pour vous
cover_agenda_inauguration
#574 Lyon – SNCF inaugure sa 4ème maison digitale
Lire la suite
cover_rh_574
#ATELIER 574 – Le digital et le futur des RH
Lire la suite
cover_thierry_delavaud
« Impulser l’innovation » - le 574 Nantes vu par son Chef de projet, Thierry Delavaud
Lire la suite