Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

Chroniques de San Francisco - Montréal et son Quartier de l’innovation


Tous les mois, #DigitalSNCF et le 574 de San Francisco explorent un projet qui pavent la voie aux transports de demain : applications, startups, programmes… Découvrez les sujets qui font battre le pouls de l’innovation mondiale.

« Je reviendrai à Montréal dans un grand Boeing bleu de mer » Robert Charlebois, 1976 : 30 ans plus tard, le digital ouvre de nouvelles perspectives pour cette ville du Grand Nord. Aujourd’hui nous quittons donc la Silicon Valley et le soleil de San Francisco pour la Belle-Province, à la découverte du nouvel Eldorado des entrepreneurs du numérique : le Quartier de l’innovation de Montréal (QI).

Premier accessit au Grand Prix de l’innovation urbaine du journal Le Monde en 2016, le QI abritera bientôt un laboratoire à ciel ouvert. Son objectif ? Tester et éprouver les projets qui feront les « smart cities » de demain. Nous nous sommes entretenus à ce sujet avec Antoine Leduc, Directeur des communications.

antoine-leduc

Crédit: ©Maud TC

Le QI : une synergie des intelligences pour innover

Réputée pour sa créativité, la ville de Montréal ne cesse de se renouveler avec cette fois un quartier dédié à l’innovation. «Le QI est né de l’initiative de deux des plus grandes universités de la ville : l’ETS – École de technologie supérieure - et Mc Gill, auxquelles se sont ajoutés très vite l'Uqam et Concordia » nous présente Antoine Leduc. Il compte aujourd’hui dans ses rangs le gouvernement fédéral, le régional, la municipalité et 25 partenaires corporatifs.

«  La QI jouit aujourd’hui d’un système de gouvernance particulier, car sa gestion comprend à la fois les instances académiques, gouvernementales et corporatives » ajoute le Directeur des communications. Un système dit de « triple hélice », théorisé dans les années 1990 par les chercheurs Etzkowitz et Leydesdorff comme propice à la société/économie du savoir et, de ce fait, à l’innovation elle-même.

« Chacune de ces entités a des besoins spécifiques, nous faisons alors le lien pour optimiser la recherche et le développement des projets » précise Antoine Leduc. Communication optimale et collaboration sont les mots d’ordre de ce projet, propulsant le quartier sous les projecteurs : la Fédération Internationale de l’Automobile vient d’ailleurs de décerner à Montréal le prix Smart Cities 2017.

Crédit: ©Maxim Polishtchouk

Une initiative d’open infrastructure pour stimuler la recherche

« Nous voulons que les rues, les immeubles, les bancs, que chaque parcelle du canevas urbain soit connecté » décrit Antoine Leduc. Plusieurs millions ont été investis pour créer un laboratoire à ciel ouvert qui agit de manière significative sur l’implantation de l’Internet des Objets. « Le premier test se fait sur la résidence étudiante de l’ETS. Nous avons connecté les appartements pour récupérer un maximum de données et apprendre à les exploiter de la façon la plus optimale possible » affirme le Directeur des communications. « Cette base de données nous permettra de dégager des data statistiques jusque-là non exploitées. Grace à ces informations en temps réel, nous pourrons penser la ville idéale de demain » ajoute-t-il.

Cette ambition, l’équipe du QI ne la porte pas seul : le Quartier de l’innovation collabore déjà avec plus de 250 startups et 400 entreprises. Il compte en plus lancer dès cet automne, dans le cadre de ce laboratoire, un appel à projets offrant aux startups, entreprises, chercheurs et étudiants l’opportunité d’exploiter l’ensemble des infrastructures mises en place pour le développement de leurs idées.

Crédit: ©Parcs Canada

Un grand saut dans la mobilité de demain

Que serait la ville de demain sans une mobilité adaptée ? « La mobilité est un réel facteur de développement économique. Le Québec a longtemps péché dans ce domaine, notamment dans les transports dits « verts ». C’est pourquoi nous appuyons la création de l’Institut de l’électrification du transport. Le mandat du centre est de mieux comprendre le transport intelligent et d’en accélérer la mise en place. Des voitures autonomes circuleront notamment dans certaines zones sécurisées du quartier. Nous souhaitons également encourager le déploiement de la voiture électrique » déclare Antoine Leduc.

Ce désir se concrétisera bientôt par la mise en place du premier « Réseau Electrique Métropolitain » de la ville, qui desservira directement le district de l’innovation jusque-là quelque peu excentré. De plus, le QI appuie le développement d’entreprises « responsables » grâce à des partenariats privilégiés – c’est le cas de comme Téo Taxi, une compagnie transport 100% électrique -. Le quartier de l’Innovation sera donc bientôt aussi le quartier du transport durable.

L’ensemble de ces actions séduit le monde de la mobilité. La ville de Montréal accueille depuis 2016 le plus grand salon de la mobilité durable Movin’On, organisé par Michelin, dont le prochain volet se passera en mai 2018. Avec seulement 8.2 millions d’habitants – moins que l’Ile de France - la Province de Québec est un terrain fertile pour les jeunes pousses. Grace à cet écosystème de l’innovation, Montréal est la ville qui présentera le plus d’équipes à la grande compétition internationale de startup IBM WATSON PRIZE qui se tiendra à San Francisco en octobre prochain.

Sources : Interview Antoine Leduc

Commentaires

S’enregistrer et se connecter