Site sncf.com
Le site de la transformation digitale du groupe SNCF

Faire rimer les transformations numérique et environnementale, avec l’IT Sustainable Tour

SNCF est membre fondateur du Club Green IT qui regroupe, depuis 2015, plusieurs entreprises autour des enjeux du Numérique Responsable. Dans ce contexte de prise en compte des impacts environnementaux liés au digital, deux initiatives ont vu le jour chez SNCF. Aujourd’hui, présentation de l’IT Sustainable Tour : une série de conférences créée pour sensibiliser l’ensemble des agents à la question du numérique durable.

Publié le 20/02/2019 par La Rédaction
image_it_sustainable_tour_-_green

Si la transformation numérique propose des solutions innovantes dans le champ du Développement Durable, il n’en reste pas moins que le digital a des impacts sur l'environnement, dont le plus visible est la consommation d’énergie. Des impacts qui échappent parfois à une solide prise de conscience, du fait de la dématérialisation inhérente au numérique. Fort de ce constat, Thierry Vonck, en charge du numérique responsable au sein de e.SNCF depuis 2015, a créé l’IT Sustainable Tour, pour “porter la bonne parole durable” au plus grand nombre.

Une conférence pour susciter la prise de conscience

Pour cela, il a donc mis en place l’an dernier l’IT Sustainable Tour et a présenté, en octobre, sa première conférence au 574 St Denis. “Au-delà des formations qui peuvent exister, l’idée est de donner à tous les agents les bonnes informations concernant le numérique responsable, et de permettre les réflexions sur l’impact environnemental du numérique”, précise Thierry Vonck. Il s’agit notamment de combler un besoin d’information et d’acculturation des collaborateurs, de permettre une meilleure visualisation, entre autres, des impacts du numérique en termes de ressources de matériaux (dont des métaux rares que l’on ne sait pas toujours recycler) et de consommation d’énergie liée aux usages quotidiens.

itt

Montrer les impacts “concrets” et encourager les bons gestes

 “Un mauvais usage des outils, c’est aussi une forme de pollution”, pointe Thierry Vonck.

Le stockage multiple de vidéos et de photos, l’envoi de gros fichiers par mail,… ce sont des milliers de serveurs et de disques durs mobilisés, et donc, autant d’énergie consommée. Chaque objet connecté avec une puce ou une carte électronique, ce sont des ressources de matériaux à prendre en compte. L’IT Sustainable Tour précise ces divers impacts qui peuvent rester abstraits, et rappelle les bons gestes : ne pas oublier de faire le ménage dans l’ensemble de ses fichiers, utiliser les outils pertinents, notamment Office 365 et Sharepoint comme alternative dès que cela est possible. L’objectif est d’offrir aux agents cette vision de green IT, pour les inciter à aller vers une approche de sobriété et de frugalité numérique.

Accompagner la transformation numérique

La transformation numérique est pertinente et indispensable pour SNCF, et je pense que cela doit s’accompagner de réflexions pour réduire les aspects à impact négatif sur l’environnement”, concède Thierry Vonck. Des réflexions à mener, notamment autour du Big Data, qui induit une récupération et un stockage de données massifs. Pour l’expert, il faut se pencher sur la question de la pertinence des datas à collecter et la périodicité des mesures prises par les capteurs, dans le cadre de l’IoT par exemple. “Il faut avoir du recul sur ce que l’on veut générer et le mesurer”, conclut-il.

C’est d’ailleurs l’un des objectifs du GreenLab4IoT : un projet qui vous sera présenté la semaine prochaine, et qui va étudier l’impact des mesures de capteurs sur l’environnement. 

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_annonce_sonnor
Passer une annonce à bord d’un train « en mobilité » grâce à la sonorisation sans fil
Lire la suite
capteur_1
Comment les Achats SNCF contribuent à la mise en œuvre de l’IoT
Lire la suite
SNCF au SIdO - Les objets connectés au service du ferroviaire
Lire la suite