Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

Industrie Du Futur : la Ruche Industrielle dynamise Vénissieux

Installée au cœur du campus de Vénissieux, la Ruche Industrielle rassemble et connecte les acteurs de l’écosystème industriel lyonnais. Sa mission : développer les synergies inter-entreprises et cross-filières en faveur de l’innovation et du territoire.

Publié le 11/03/2019 par La Rédaction
laruche

Lancée officiellement le 7 mars, à l’occasion du salon Global Industrie, la Ruche Industrielle occupe un espace de 2 000 mètres carrés en plein cœur du campus industriel de Vénissieux, à proximité immédiate des implantations locales de ses membres fondateurs.

Au bureau de cette association, on retrouve des grands noms de l’industrie venus de filières très diverses comme SNCF, Bosch, Renault Trucks (groupe Volvo), le spécialiste de la climatisation Aldes ou le groupe cimentier Vicat.

Ils y rejoignent l’INSA et la métropole de Lyon, autour d’une ambition commune : donner une nouvelle dynamique à ce site urbain, et en faire le fer de lance d’une « industrie du futur » made in Vénissieux.

ruche_indus_1

Un lieu de rencontres et d’expérimentations

L’association fournit d’abord un lieu, propice aux démonstrations ou aux échanges hors du cadre. Elle prodigue dans le même temps des ressources, des services et des animations visant à favoriser les synergies et accélérer les projets.  

Toutes les problématiques liées à l’industrie du futur ont vocation à être abordées. SNCF et Bosch ont par exemple initié, avant même le lancement officiel, un programme consacré à la supervision connectée : comment connecter puis surveiller des équipements industriels qui n’ont ni le même âge, ni le même automate, ni le même fournisseur ?

« Nous ne sommes pas directement concurrents, donc les échanges sont libres, c’est enrichissant et très complémentaire des réflexions que l’on peut avoir à l’intérieur d’une filière », commente Sébastien Laurent, directeur du Technicentre Industriel d’Oullins La Mulatière qui déménagera bientôt dans un nouveau bâtiment ultramoderne installé à 500 mètres de là.

ruche_indus_2

Synergies et coopération, en externe comme en interne

Les réalités augmentée et virtuelle figurent déjà à l’agenda des prochains mois, en attendant que la Ruche s’ouvre à des sujets moins techniques comme la formation, l’intrapreneuriat ou le management.

« Dès qu’un sujet se prête à des synergies enrichissantes, il a vocation à être porté par la Ruche », complète Dominique Damide, Responsable du 574 Lyon. « Pour SNCF, c’est l'occasion d'apprendre de l’écosystème et de partager notre vision de l’innovation, dans une véritable logique de coopération ».

À l’échelle du groupe ferroviaire, cette logique s’incarne au travers d’une triple participation dans la Ruche. Le projet mobilise en effet trois Directions : le Matériel bien sûr, directement concerné par la problématique industrielle, mais aussi e.SNCF via le 574, et enfin, SNCF Immobilier, partie prenante du chantier de revitalisation urbaine lancé à Vénissieux.

« Cette collaboration devrait aussi nous permettre d’accélérer la collaboration en interne sur des sujets historiquement silotés », fait remarquer Sébastien Laurent.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
La donnée au service des projets métiers
Lire la suite
cover_bim
La méthode BIM, ou comment bâtir dans l’ère numérique
Lire la suite
fic_2017
Raphaël Viard au FIC - La cybersécurité au cœur des préoccupations
Lire la suite