Site sncf.com
Le site de la transformation digitale du groupe SNCF

La 5G dans le monde : au Japon, la vidéo est reine

Dans le domaine de la connectivité, la 5G est la technologie indispensable de demain. Sébastien Kaiser, directeur Connectivité & Réseaux chez SNCF, explore l'état d'avancement de la 5G dans le monde et les cas d'usage en cours d'expérimentation lancés par ses équipes. Une série d’articles en trois volets, dont voici le troisième.

Publié le 03/03/2020 par La Rédaction
réseau 5G SNCF

L’arrivée de la 5G dans de nombreux pays du monde est un enjeu économique et technologique important. Les industriels voient en elle un moyen d’améliorer considérablement les services proposés aux clients dans des domaines très variés. Décryptage de l’état d’avancement de la 5G au Japon, qui mise sur une toute nouvelle expérience dans le domaine de la vidéo.

Les quatre opérateurs télécoms japonais sont actuellement en plein boom de déploiement de la 5G. « Ils ont un driver très fort qui sont les JO d’été 2020, donc ils ont cherché à développer très rapidement une infrastructure 5G et des modèles d’affaires qui vont avec. Le Japon est un laboratoire très important à regarder pour le reste du monde » précise Sébastien Kaiser, directeur Connectivité & Réseaux chez SNCF. Par exemple, NTT DOCOMO, principal opérateur mobile, a développé la vidéo 8K avec des écrans de 20 mètres qui diffusent des images en temps réel en vue des JO. Le « Smartphone livecasting » a également pris de l’ampleur. Avec ce système, les vidéos captées par les smartphones des visiteurs avec tous les angles de vue seront disponibles en direct, et reconstituées dans une vision 360° pour être regardées par n’importe qui à distance. La vidéo 3D - en temps réel encore une fois- sera également prépondérante aux JO. Elle donne la capacité de filmer une scène en très haute définition, d’en extraire un plan et de le reprojeter ailleurs en live à une échelle différente.

Fujitsu mise sur l’expérience vidéo grâce à la 5G

5G Japon Fujitsu video

Crédit : Koukichi Takahashi [@koukichi_t] (source : Unsplash)

Fujitsu, grande entreprise japonaise qui s’investit dans les semi-conducteurs, à la robotique, en passant par l’IA et le matériel informatique, prépare aussi activement les JO d’été 2020 avec un focus sur la vidéo. L’entreprise japonaise mise sur la 5G et travaille par exemple aux reproductions hyper réalistes des matchs pour les fans-zone. Via une captation vidéo et haptique (sons, vibrations etc.), on peut reprojeter en temps réel le rendu dans une fan-zone avec vibrations par le sol, par les côtés, pour une expérience toujours plus immersive.

La société japonaise Sharp, quant à elle, est le leader mondial de la vidéo en 8K. Elle développe un concept qui s’appelle « 8k as a service », intéressant dans le cadre de la vidéoprotection. Par exemple, avec une caméra 8K, à 300 mètres de distance, des agents pourront identifier un individu au sein d’une foule de 1200 personnes sans problème. Reste la question des libertés individuelles, principales inquiétudes liées à la reconnaissance faciale et à l’essor de cette technologique, qui devra donc répondre à une problématique juridique et morale.

Rakuten, un nouvel arrivant bien aguerri

Rakuten s’est lancé dans la 5G, alors que l’entreprise n’avait jamais travaillé sur les générations précédentes. Elle a appliqué aux télécoms ce qui avait fait son succès dans le commerce électronique et les services web. Cela lui permet d’être très peu dépendante de l’écosystème télécom actuel en développant notamment sur le standard 5G ses propres matériels (sans marque) et un réseau purement 5G. Cela pourrait également leur permettre à terme d’offrir une solution sur étagère permettant à n’importe qui de souscrire à l’ensemble des composants nécessaires pour être opérateurs, sans ne devoir être propriétaire d’aucune infrastructure. Concernant son propre réseau 5G, l’entreprise peut déjà compter sur 1 million de pré-commandes et s’est engagée à couvrir 68% du territoire japonais en très haut débit. Rakuten, c’est aussi un e-commerçant avec 1,8 Mds de clients. L’idée en rupture avec nos modes de pensée actuels c’est de s’appuyer sur l’extraordinaire force de frappe numérique de l’entreprise pour conquérir les services télécoms, ce que les opérateurs classiques ont beaucoup de mal à faire dans l’autre sens.

5G Corée du Sud

Crédit : Jezael Melgoza [@jezael] (source : Unsplash)

La Corée du Sud, championne en matière de 5G

Non seulement la Corée est un pays d’excellence en termes de Télécoms, mais elle possède en plus une densité d’antennes 40 fois supérieure à la France, proposant une couverture et des débits défiant l’imagination. Ce leadership est également dû aux JO d’hiver 2018 qui ont considérablement avancé le calendrier normatif de la 5G. D’ailleurs l’ouverture des JO s’était faite avec un ballet de 1200 drones connectés en 5G. En avril 2019, le lancement officiel de la 5G commerciale a eu lieu en Corée. Tous les opérateurs ont été contraints par le gouvernement de lancer leur offre 5G en même temps, soit exactement douze heures avant le lancement aux États-Unis. Aujourd’hui, on compte plus d’1,7 million de clients et 82 000 antennes déployées.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
5G mobilité
La 5G dans le monde : un tandem ambivalent entre Chine et États-Unis
Lire la suite
5G mobilité
La 5G, un atout stratégique dans les mobilités
Lire la suite
_e4b2712
#VIVASNCF - e.industrie : 5 rendez-vous avec l’Industrie 4.0
Lire la suite