Site sncf.com
Le site de la transformation digitale du groupe SNCF

Les objets connectés avisent SNCF de la sécurité des trains Corail

Au sein des services du groupe SNCF, les lignes Intercités s’avèrent très structurantes : 340 trains relient 345 destinations s’étendant sur tout le territoire français, transportant quotidiennement plus de 100 000 passagers d’une région à l’autre. Pour ces trains comme pour l’ensemble de son offre, SNCF s’appuie sur l’innovation pour renforcer la sécurité, enjeu majeur pour l’univers du rail et le grand public.

Publié le 20/12/2016 par La Rédaction
cover_-_porte_corail

Grâce au plan #DigitalSNCF, les technologies issues de l’industrie 4.0 s’installent progressivement dans le paysage ferroviaire, à travers des cas d’usage uniques dans l’écosystème de l’entreprise. Une équipe d’Intercités s’est ainsi appuyée sur les technologies de l’Internet des Objets (IoT)dans le cadre d’un projet relatif à la fermeture des portes des trains Corail, afin d’en améliorer la sécurisation.

img_1196 - ©Claire DELAS
img_1220 - ©Claire DELAS

Cette application nommée « Avisé » est en mesure d’alerter l’agent d’accompagnement lorsque les portes d’un train Corail se trouvent dans un état non sécurisé. En effet, quand ce dernier roule à une vitesse supérieure à 15 km/h, l’ensemble de ses portes doit être systématiquement verrouillé et donc sécurisé.

Compte-tenu de la durée de vie des voitures et de la taille conséquente du parc de matériel, il était indispensable, selon Jesus Sanchez, sponsor du projet, « d’investir dans la sécurité ». Les techniciens de maintenance et les experts de la Fab IoT ont travaillé main dans la main pour construire un mécanisme très pratique : deux capteurs valident la sécurisation d’une porte, et transmettent cette information à un voyant lumineux, visible sur celle-ci. L’état de chaque lampe est envoyé régulièrement à la plateforme IoT de SNCF à travers un module de communication. Le système au sol compare le “comportement” de toutes les portes d’un train et émet des alertes en cas d’ouverture de porte

Quelle évolution pour le projet ?

Une première voiture a été équipée de ce système fin octobre 2016. Le dossier de sécurité étant en cours de finalisation, l’essai en service commercial pourrait démarrer en janvier 2017. Si le test est concluant, l’industrialisant du projet sera lancée dans la foulée.

Restez connectés pour être informés de la suite du projet AVISÉ. 

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
aiguillage_1_cover
Quand l’IoT sécurise l’aiguillage des Intercités
Lire la suite
cybersecurite_iot
Pourquoi la cybersécurité est incontournable dans les projets IoT
Lire la suite
fic_2017
Raphaël Viard au FIC - La cybersécurité au cœur des préoccupations
Lire la suite