Site sncf.com
Le site de la transformation digitale du groupe SNCF

L’expertise des Fabs e.SNCF au service de la mixité

SNCF au Féminin œuvre pour faire bouger les lignes de la mixité au sein de l’entreprise ferroviaire. Le collectif peut compter sur les expertises de la Fab Design et de la Fab AR/VR, qui l’aident dans certains de ses projets, comme récemment son nouveau site et la tournée du « train SNCF au Féminin », organisée en juin.

Publié le 04/07/2019 par La Rédaction
kriefsncfaufeminin-062

SNCF au Féminin, un des tous premiers réseaux d’entreprises féminins en France, contribue à la féminisation du numérique et des métiers techniques via conférences, rencontres et ateliers, portés par les équipes d’ambassadeurs. Pour répondre aux besoins d’une communauté qui grandit et s’étend à tous les métiers, régions et filiales de l’entreprise, cette communauté a notamment lancé son nouveau site.

kriefsncfaufeminin-025

@Nicolas Krief

Une plateforme plus moderne et plus agile

Pour l’aider dans son projet de refonte, le réseau a fait appel à la Direction Générale e.SNCF et plus particulièrement à la Fab Design. L’objectif était d’avoir un outil plus moderne, communautaire et agile qui montre précisément les actions engagées. Il devait en outre assurer l'accessibilité à tous les acteurs et partenaires (y compris les filiales).

En amont, la Direction des Opérations (Direction du Digital) a donc piloté la phase d'émergence des besoins puis la Fab Design a travaillé conjointement avec les équipes techniques et l’agence AF83, sélectionnée pour le prototypage. La Fab Design, garante des aspects liés à la charte graphique et à l’expérience utilisateur (UX), est notamment intervenue pour accompagner l’équipe projet dès la rédaction du cahier des charges, et la sélection du prestataire jusqu’à la mise en ligne en participant à chacune des étapes (ateliers, validation des maquettes, recette, etc…) et en facilitant les échanges avec les équipes internes. “Sur ce projet c'était du bout en bout, nous étions en interface avec toutes les équipes (conception, technique, sécurité), en nous appuyant sur le référencement digital et en collaboration soutenue avec la DSI SF. Nous avons aussi travaillé avec les Achats”, indique Sonia Hecquet, lead UX et responsable du studio à la Fab Design. Compte tenu de délais serrés (environ trois mois pour assurer la sortie du site) la méthode 3x3x3 s'appliquait parfaitement, et fournissait un contexte agile propice à un déploiement rapide.

Le projet fut aussi l’occasion de s’appuyer sur le bootstrap SNCF tout en intégrant dans la charte digitale SNCF les éléments identitaires de SNCF au Féminin.

Une meilleure visibilité online ...

Le nouveau site s’accompagne d’un travail sur la ligne éditoriale. “Il se transforme aujourd’hui pour devenir un véritable webmagazine”, indique Catherine Luquet, chef de projet au sein de SNCF au Féminin. Grâce à ses nouvelles rubriques, l’interface met en avant la question de la mixité en général, tout en rappelant que l’action du réseau reste au service de la performance du groupe. On y retrouve les évènements à venir et des fiches conseils, en lien avec des situations concrètes (réagir à une remarque sexiste,…), mais aussi des clés pour comprendre un concept ou une problématique de l’égalité, comme le plafond de verre par exemple. 

kriefsncfaufeminin-002

@Nicolas Krief

... et sur le terrain

Pour toucher encore davantage de collaborateurs, SNCF au Féminin a opté pour une opération originale : un train dédié sillonnant la France. Du 11 au 28 juin il a parcouru l’hexagone via 8 étapes. Un espace d’exposition présentait l’actualité et les actions du réseau. “On y parlait de certains métiers, comme conduct.eur.rice de train ou des métiers la surveillance générale. On montre qu’ils sont accessibles et qu’il y a des besoins de recrutement forts”, détaille Catherine Luquet. Le train accueillait entre 300 et 400 personnes par jour en gare pour une visite, mais aussi des conférences, ateliers et cas pratiques. La tournée donnait également “l’occasion de montrer aux partenaires locaux et aux institutionnels (comme Marlène Schiappa, NDLR), ce que SNCF fait sur ces questions-là. Pour tous, il s’agissait aussi de rappeler que c’est un collectif qui est au service de la performance”, conclut Catherine Luquet.

La réalité virtuelle pour sensibiliser

Dans la voiture de networking du train SNCF au Féminin, les participants pouvaient profiter d’une démo de réalité virtuelle mise en place par la Fab AR/VR. Celle-ci a participé à quatre dates du parcours du train. L’objectif était de proposer des expériences en réalité virtuelle sur deux grandes thématiques : le développement des softskills et la sensibilisation au sexisme ordinaire.

Au programme, des expériences pour s’entraîner à la prise de parole en public, à la gestion du stress ou aux méthodes agiles. Ces démonstrations ont par ailleurs montré comment la VR, via ses applications concrètes, se met au service de la formation et autres cas d’usages. Des centaines de personnes ont testé ces applications dont Rachel Picard, Guillaume Pepy et Patrick Jeantet.

Photo de Une : Nicolas Krief

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_infographie_eindustrie
#VIVASNCF – e.industrie : bientôt, un Technicentre SNCF futuriste à Vénissieux
Lire la suite
cover_ylb
#VIVASNCF - e.entreprise : Mesurer la maturité numérique pour porter la Transformation
Lire la suite
exosquelette
#VIVASNCF – e.entreprise : la transformation de l’entreprise pour et avec ses salariés
Lire la suite