Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

L’usine du futur se dessine à Vénissieux

En attendant l’ouverture du Technicentre de Vénissieux, les équipes d’Oullins testent les innovations qui soutiendront demain l’activité industrielle du site, et se projettent dans l’Usine du Futur grâce à son jumeau numérique.

Publié le 15/11/2018 par La Rédaction
calque_1

Fin 2019, les équipes du Technicentre d’Oullins s’installeront dans un bâtiment flambant neuf de 40 000 m², actuellement en cours de construction à Vénissieux, dans la proche banlieue de Lyon. Il permettra aux deux centres d’excellence SNCF et au pôle ingénierie, aujourd’hui implantés à Oullins, de profiter des dernières avancées en matière de production industrielle, avec des robots autonomes pour le transport de pièces, la géolocalisation en intérieur pour suivre à la trace certains outillages

gse_vues_hd

ou agrès, un FabLab pour le prototypage et de nouveaux outils informatiques dédiés à la gestion des flux ou des stocks.

En attendant sa livraison, il est déjà possible de s’immerger en réalité virtuelle dans le futur outil industriel grâce à son « jumeau numérique ». Cette maquette modélisée grâce aux techniques de BIM (Building Information Model) sert à finaliser les détails de la conception,  et réfléchir à la meilleure implantation possible pour les machines dans l’atelier.

C’est également un outil de communication et d’accompagnement au changement, pour guider les transformations du Technicentre.

gse_vues_hd

« La performance passe aussi par le gain de place et la réduction des flux. Les fonctions de supervision intégrées au niveau des machines comme du bâtiment grâce à l’IoT vont nous permettre d’entrer dans des scénarios de maintenance prédictive et donc d’améliorer la disponibilité ou de réduire le nombre d’incidents », remarque Sébastien Laurent, Directeur du Technicentre Industriel d’Oullins La Mulatière.

Un projet de transformation globale

Le futur site de Vénissieux s’inscrit dans un chantier global de transformation de l’activité industrielle du Technicentre. Il fait suite à la décision de recentrer cette activité autour de deux centres d’excellence consacrés respectivement aux moteurs électriques et aux convertisseurs de puissance/cartes électroniques. « Nous investissons dans des équipements neufs depuis 2015 : sur certains postes, on est passé d’une manivelle à main à une commande numérique», se souvient Sébastien Laurent. « Nous nous sommes fixés l’échéance du déménagement pour nous remettre à niveau : de cette façon, nous serons prêts à exploiter au mieux le potentiel de Vénissieux ».

gse_vues_hd-1

De ce fait, les briques technologiques qui soutiendront demain l’activité du Technicentre sont déjà déployées ou testées à Oullins pour vérifier leur adéquation avec le besoin industriel, en mode agile.

« Nous avons par exemple réalisé un premier test sur la géolocalisation d’objets en intérieur avec une startup qui ne s’est pas révélé concluant. Il nous a toutefois permis de progresser sur l’usage et de retenir finalement une solution qui sera intégrée directement au niveau des éclairages du futur bâtiment », illustre le directeur du site.

gse_vues_hd-1

Implantés au sein du site ultramoderne de Vénissieux, ces outils serviront le projet global de performance d’un technicentre véritablement tourné vers l’avenir et taillé pour répondre aux enjeux de compétitivité.

« C’est un projet industriel, bien sûr, mais c’est aussi un projet humain : l’usine du futur va permettre de développer des compétences nouvelles, favoriser l’autonomie et la polyvalence des équipes, faciliter la résolution des problèmes et encourager l’innovation », se réjouit Sébastien Laurent.

Inscrit dans une démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE), le nouveau Technicentre prend place au cœur du campus de l’industrie du futur de Vénissieux-Nord, développé par la Métropole de Lyon. Il est le premier projet SNCF à avoir été labellisé début 2016, comme “vitrine technologique” par l’Alliance Industrie du Futur.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_digital_open_lab
Digital Open Lab : quand l’univers du ferroviaire collabore pour se digitaliser
Lire la suite
portagc_-_cover
Port’AGC : quand la cobotique s’invite chez SNCF
Lire la suite
cover_kick_off_digitals_champion
Le réseau Digital Champions : mettre le Groupe en mouvement sur le Digital
Lire la suite