Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

Meet-up Open Transport à Lyon : un partenariat fructueux entre les startups et SNCF

Le 10 octobre dernier, la ville de Lyon accueillait au Tuba le Meet-Up Open Transport. Au sein de ce lieu d’innovation et d’expérimentation autour des enjeux de la ville de demain, plusieurs startups ont présenté leurs projets menés en collaboration avec SNCF. L’occasion pour David Leborgne, Chief Digital Officer du groupe, et Dominique Damide, en charge du 574 Lyon, de revenir sur les bénéfices d’un partenariat entre SNCF et les startups locales, et la collaboration avec les acteurs locaux du numérique comme le Tuba.

Publié le 24/10/2018 par La Rédaction
meetup_lyon_1_cover

Voilà déjà un an que la collaboration entre SNCF et le Tuba a débuté. Dominique Damide, directeur du 574 Lyon, ne cache d’ailleurs pas son enthousiasme : « Ce partenariat traduit l’ancrage du 574 Lyon dans l’écosystème du territoire régional. C’est une formidable opportunité de pouvoir le faire à Lyon, où il y a beaucoup d’enjeux numériques, tels que la Smart city de la future Métropole de Lyon, ou le projet de la gare Part-Dieu. Notre objectif est d’accueillir et d’accélérer les projets en mode « sprint ». Grâce au Tuba, nous allons renforcer notre coopération avec des startups locales qui vont nous apporter une vision, une méthode, ou des connaissances complémentaires ».

Une vision partagée par David Leborgne, pour qui « l’intelligence collective est au centre de tout ». Le CDO de SNCF souhaite métamorphoser un groupe « trop centré sur la production » et qui se doit maintenant d’être « focus on user », autrement dit, mettre l’utilisateur au centre de ses préoccupations. David Leborgne précise que « SNCF se mue désormais en entreprise de services grâce à sa production de données, et devient une data company ».

Une collaboration au service de solutions digitales innovantes

Durant cette soirée de rencontre avec les entrepreneurs, trois startups ont présenté leur concept mené en partenariat avec SNCF :

  • CleanCup, et sa machine distribuant, collectant et lavant des verres réutilisables, ce qui permet d’éviter de jeter quotidiennement des dizaines de verres en plastique ou de devoir nettoyer son mug, dont le lavage à la main consomme plus d’un litre d’eau. Cette solution est très innovante et s’inscrit dans le « Tech for good » ou le digital au service du bien commun.

  • Mobility Work, et son application de gestion de la maintenance forte de déjà plus de 10 000 utilisateurs, qui permet de fournir aux techniciens qui sont sur le terrain un outil simple, ergonomique et efficace, afin de saisir les activités et les rapporter rapidement.

  • Et enfin, Smart VR, qui se présente comme « un service d’édition d’expériences en réalité virtuelle ». Grâce à la VR, cette start-up a pu proposer un outil de formation aux procédures d’incendies, en remplacement du classique Power Point. « Nous avons répondu au besoin d’amélioration de l’expérience des agents SNCF » explique Jean Mariotte, l’un des co-fondateurs de Smart VR.

Autant de solutions qui ont pu être mises en place et éprouvées grâce à une collaboration étroite entre SNCF et ces pépites du digital.

meetup_lyon_2
meetup_lyon_3

Ainsi, une première machine CleanCup a été installée au Technicentre d’Oullins. Pour sa part, le futur Technicentre de Vénissieux devrait en être intégralement équipé. Eleonore Blondeau, la fondatrice de la start-up, propose même de doter tous les bâtiments SNCF ainsi que les salons grands voyageurs des gares de ses machines : « Une excellente idée à creuser » pour David Leborgne. Du côté de Mobility Work, l’objectif sera de doubler le nombre d’utilisateurs d’ici mars 2019. Quant aux équipes de Smart VR, elles ont développé avec l’Etablissement Voyageurs TGV Rhône-Alpes des scénarios en 3D autour de la sécurité incendie à bord des trains. Cela permet d’enrichir les formations internes grâce à de nouveaux outils comme la réalité virtuelle. Les équipes ont été capables de reconstituer un scénario réaliste d’incendie pour enseigner aux collaborateurs SNCF les bons réflexes, étape par étape, jusqu’à la manipulation virtuelle d’un extincteur.  

Une transformation des métiers

Lors d’un temps d’échange, startups et collaborateurs SNCF se sont accordés sur leurs bons rapports et leur méthodologie fructueuse. À l’attention des entrepreneurs curieux de se lancer avec le groupe, David Leborgne conseille de « regarder là où SNCF a des besoins », que ce soit dans le service client, la transformation digitale, l’opération industrielle ou la sécurité. Dominique Damide souligne quant à lui l’importance de « s’ouvrir et travailler davantage avec les startups et les acteurs numériques du territoire ». Le Tuba et son « écosystème de talents » contribuent à repenser les métiers et les méthodes de travail, et accompagne ainsi SNCF en local dans ces mutations. 

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_kit_startup2
Faciliter les relations entre les startups et SNCF grâce au kit de cadrage
Lire la suite
Lunch & Pitchs : spécial SNCF Digital Ventures
Lire la suite
cover_contrat_startup
Un contrat startup simplifié pour une collaboration plus efficace
Lire la suite