Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

Mêlée Numérique à Toulouse : SNCF était à l’édition 2019

Le rendez-vous annuel de la Mêlée Numérique s’est déroulé du 30 septembre au 7 octobre à Toulouse. L’occasion pour les professionnels et le grand public de se rencontrer, d’échanger, ou de trouver de nouvelles opportunités professionnelles avec les acteurs de l’innovation en Occitanie.

Publié le 15/10/2019 par La Rédaction
melee-numerique

Cette année, l’association La Mêlée a étoffé son programme avec une centaine de conférences, ateliers, tables rondes et démonstrations consacrés aux différents aspects du numérique. Étalés sur une semaine, les sujets abordés touchaient aux thématiques du transport du futur, de l’E-santé, de l’E-sport, du smart territoire, ou encore de l’Usine du futur.

En mettant en avant les intervenants venus du monde des entreprises, mais aussi les startups et institutions, le festival souhaite « placer l’humain au centre de la transformation numérique », et surtout aborder le sujet de « l’inclusion numérique », car « les outils du digital doivent avant tout être au service de l’humain », a souligné Edouard Forzy, président de l’association La Mêlée.

Pour la 4ème année consécutive, le groupe ferroviaire y était en tant que partenaire du festival, via le 574 Occitanie. S’appuyant sur les acteurs innovants du territoire, cette antenne locale des « maisons du digital SNCF » accélère les projets de transformation au sein du groupe. Durant le festival, les équipes de Christèle Lauga, responsable du 574 Occitanie, ont accueilli le public à leur stand au Quai des Savoirs. Plusieurs experts SNCF sont intervenus lors des conférences et ateliers.

Le BIM et les nouveaux métiers

mêlée numerique réalité virtuelle

La table ronde sur les nouveaux métiers du BIM était l’occasion pour Sébastien Mebarek, Responsable IT chez Optim’Services de SNCF, de présenter les nouveaux enjeux du facility management – la gestion des sites, tels que les bureaux, gares ou technicentres –. En effet, pour faciliter la maintenance, SNCF cherche à rendre ses bâtiments plus intelligents. La démarche du BIM, de par sa maquette numérique et ses plateformes d’échanges de données, permet de rendre la collaboration autour du bâtiment plus efficace.

« Désormais, toutes les nouvelles livraisons de bâtiments vont être accompagnées d’une démarche BIM », a fait savoir Sébastien Mebarek, « ce qui favorise l’interopérabilité ». Le facility management 2.0 nécessite ainsi de nouvelles compétences et de nouveaux métiers. A l’avenir, ces nouveaux profils aideront SNCF à trouver des solutions pouvant « regrouper plusieurs maquettes BIM pour un même technicentre », ou bien permettront d’optimiser « les patrimoines immobiliers historiques ».

Plus en amont des projets immobiliers, les architectes vivent quant à eux une évolution du métier. Aux côtés de l’expert SNCF, Lucie Abbé, architecte et BIM manager chez Taillandier Architectes Associés, a expliqué comment ses équipes ont répondu grâce au BIM à la demande croissante de personnalisation dans les cahiers de charge de leurs clients.

Imaginer les nouveaux usages de la blockchain

melee numerique e.sncf

Durant le festival, SNCF était également au cœur des débats autour de la blockchain. Yohann Bourgault, Directeur de mission Blockchain chez SNCF, a animé pour sa part un atelier sur les potentiels usages de la blockchain chez SNCF.

Aujourd’hui la blockchain n’est plus le panache de l’industrie financière. Comme beaucoup d’autres entreprises, SNCF souhaite s’emparer de cette technologie. Son but ? Créer des nouveaux services de mobilité. D’après le directeur de mission, SNCF mène une étude sur la blockchain depuis début 2019 : trois chantiers ont ainsi été lancés. Un PoC sur la signature électronique des documents sécuritaires grâce à la blockchain a par exemple été réalisé, afin de tester cette technologie émergente. Les équipes souhaitent aussi identifier les cas d’usage stratégiques permettant de développer le concept MaaS (Mobility as a Service), et enfin dresser un inventaire des solutions « sur étagère » au service du groupe. Pour le moment, les expérimentations ont permis à SNCF de « se rendre compte que la technologie est techniquement assez abordable, et les cas d’usage peuvent être variés » a conclu Yohann Bourgault.

Les nouvelles mobilités et l’inclusion numérique

Lors de la table ronde au Conseil Départemental dédiée aux flux touristiques, Daniel Aubaret, directeur marketing et relations clients de SNCF liO Occitanie, a présenté les nouvelles offres de mobilité combinée pour liO – service régional des transports collectifs en Occitanie –. Ces offres permettent de mieux répartir les flux touristiques, aujourd’hui très concentrés dans les grandes métropoles ; elles incitent également les voyageurs à changer leurs habitudes de déplacements, via par exemple la tarification combinée « festivals/transport ferré » ou « ski/rail », pour préférer le train à la voiture.

Dans le cadre de la journée consacrée à l’inclusion numérique chez Digital Campus, Daniel Aubaret a expliqué comment le numérique peut faciliter l’accès au droit à la mobilité. Il a ainsi présenté la Boutique Mobile, des véhicules aménagés en espaces de services de SNCF. Déployées sur le réseau liO Occitanie, ces « gares mobiles » se déplacent sur le territoire régional afin de proposer des services en allant à la rencontre des voyageurs. Enfin, toujours dans l’optique de favoriser la mobilité grâce à la digitalisation, les agents de relation accompagnent les clients à l’utilisation des outils numériques proposés par SNCF.

Ne ratez plus aucune information sur la transformation numérique de SNCF avec la newsletter " Le Petit Digital "

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_inaug_574_lyon
574 Story Lyon : inventer demain dès aujourd’hui
Lire la suite
Ricardo Perez Atelier 574
#Atelier574 – L'accompagnement des transformations par Ricardo Perez
Lire la suite
i-coupl technicentres sncf
I-COUPL simplifie le contrôle des clés dynamométriques dans les Technicentres SNCF
Lire la suite