Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

Mobile World Congress 2019 : 6 innovations remarquées

Au Mobile World Congress, qui s’est tenu du 25 au 28 février à Barcelone, la 5G était à l’honneur, mais aussi les smartphones pliables ou encore les nouvelles mobilités. Parmi toutes ces nouvelles technologies, voici celles qui nous ont le plus marqués.

Publié le 01/03/2019 par La Rédaction
skyship

Le Mate X d’Huawei

Après l’annonce du Galaxy Fold, le premier smartphone pliable de Samsung, Huawei a immédiatement répliqué avec le Mate X, présenté lors du MWC. À la différence de son concurrent, celui-ci contient une dalle pliable de 8 pouces sur la partie extérieure, ce qui lui permet d’être très fin une fois plié (11 mm seulement) comme déplié (5,4 mm). Comme de nombreux nouveaux smartphones présentés au MWC, le Mate X est évidemment prêt à accueillir la 5G avec son modem 5G Balong 5000 qui offre un débit allant jusqu’à 4,5 Gb/s. Il est également équipé d’une batterie de 4500 mAh compatible avec la recharge rapide. Ce smartphone sera commercialisé au prix de 2099 euros au second semestre 2019.

mate-x-huawei

Le Senza Phone d’Orange

Côté français, on inverse la tendance du smartphone ultra perfectionné et fort coûteux très présente au MWC pour présenter le Senza Phone de chez Orange. Ce petit téléphone renforcé fonctionne en 3G et tourne sur le système Kai OS. Il ne coûte que 20 dollars (environ 17,5 euros) et a une autonomie de batterie de sept jours, ce qui ne l’empêche pas d’intégrer tous les basiques, tels que YouTube, Facebook, Google Assistant et bien sûr Orange Pay. Ce téléphone a été conçu exclusivement pour les 16 pays du continent africain où est présent Orange (Mali, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Jordanie...), au grand dam des Français qui auraient souhaité un téléphone plus simple et moins cher.

Le drone 5G Skyship de Korea Telecom

Même les drones se mettent à la 5G ! C’est la prouesse de Korea Telecom qui a conçu le Skyship, le premier drone au monde à fonctionner sur ce réseau. Avec sa forme de dirigeable, il plane en ce moment-même au-dessus de la ville de Busan, en Corée du Sud et peut être dirigé depuis Barcelone grâce à la 5G - l’expérience a été faite tous les jours depuis le MWC. Il possède une autonomie de 6 heures, une portée de 200 kilomètres, ainsi que des caméras qui envoient directement les images au centre de réception via la 5G. Toutes ces fonctionnalités lui permettent d’être utilisé à des fins de sécurité. Il pourra, par exemple, servir aux garde-côtes, aux pompiers, ou encore lors de grands événements pour repérer d’éventuels suspects ou trouver des personnes perdues.

seat_minimo

La Minimo de Seat

Les nouvelles formes de mobilités, et particulièrement les micro-mobilités, n’étaient pas en reste au MWC. Dans ce domaine, le constructeur espagnol Seat a présenté sa Minimo, un véhicule électrique de deux places qui peut se faufiler partout en zone urbaine grâce à sa petite taille (2,5 mètres de longueur pour 1,20 mètre de large). Cette mini voiture possède une autonomie de 100 kilomètres environ, et pourra accueillir prochainement toutes les fonctionnalités pour une conduite autonome de niveau 4. Avec son allure futuriste et ses technologies à la pointe de la modernité telles que la connectivité 5G, Minimo devrait séduire les citadins et les friands d’autopartage.

Le Hotspot 5G de HTC

HTC a présenté un hotspot 5G tellement puissant qu’il sera parfait pour les amateurs de réalité virtuelle. Grâce à son Soc Snapdragon 8150 et à un modem X50 de Qualcomm, ce hotspot permet d’atteindre un débit de 2,63 Gbit/s et de supporter 20 connexions simultanées. La capacité de sa batterie est également appréciable avec une puissance de 7 660 mAh. Le Hotspot dispose d’un écran de 5 pouces HD tactile et est équipé d’un port Ethernet Gibabit, sans oublier ses deux antennes en émission et ses deux autres en réception. L’appareil utilise des bandes de fréquences submillimétriques et tourne sous Android Pie 9.0.

htc-5g-hub

Le cloud automobile 5G d’Ericsson

Grâce à la rapidité de la 5G et sa faible latence, Ericsson a prouvé pendant ce salon qu’il était possible de téléguider un véhicule à distance. L’essai a été fait avec une voiture, sur un parcours à 70 kilomètres du lieu de gestion, par une personne aux commandes d’un système de guidage utilisant les réseaux cellulaires. Cette expérience de conduite automobile téléguidée a été effectuée afin de prouver que la nouvelle génération de réseau cellulaire 5G est suffisamment rapide, et capable de réagir en quelques millisecondes à des décisions prises à distance. Le téléguidage des véhicules pourrait donc bien être une alternative fiable aux véhicules autonomes

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
BJ
DIGITAL
BAUD Jean-Claude, 04/03/2019

BRAVO

Recommandé pour vous
cover_thd
Fiche tendance - THD radio
Lire la suite
sncf-viva_tech-16.05.19cmaxime_huriez-17526-print
VIVATECH 2019 : 3 jours de transformation numérique avec #VIVASNCF
Lire la suite
sncf-vivatech_2019cmaxime_huriez_16a2203
Un zeste de #VivaSNCF par Presse-Citron
Lire la suite