Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

OPEN INTERVIEW AVEC LOÏC GEOFFROY DE OPITRIP


Opitrip.comse veut le premier moteur de recherche dédié à la consommation collaborative sur le marché du voyage. Un nouveau secteur, il est vrai, pléthorique avec près de 9 000 sites référencés dans le monde. Au coeur de cette “sharing economy”, Opitrip tire son épingle du jeu en fédérant et comparant les différentes offres, qu’elles soient issues du e-tourisme comme des entreprises de mobilités. Et offre ainsi aux utilisateurs une toute nouvelle manière de planifier leur voyage.

Deux ans après son lancement, la plateforme e-commerce revendique plus de 3 millions de locations chez l’habitant, 100 000 000 d’offres de covoiturage, 30 000 locations de voitures entre particuliers et également, 100 000 activités touristiques diverses. Le nombre de ses visiteurs uniques comme de ses partenaires connaît une croissance constante. Une nouvelle réussite pour une startup française, qui bénéficie du soutien de SNCF via son programme API. Entretien avec Loïc Geoffroy, le CEO d’Opitrip.

Concrètement comment ça marche ?

Nous sommes un moteur de recherche consacré au secteur du voyage et à l’économie du partage. Pour cela, Opitrip se base sur trois éléments clés : l'hébergement, la mobilité – du co-voiturage à la location de véhicules entre particuliers en passant par le train et l’avion – et enfin, l'échange d'expériences entre utilisateurs. Autant de solutions destinées à faciliter la construction d’un voyage.

site_opitrip

Site Opitrip

En fonction des dates et des destinations envisagées, plusieurs solutions de mobilité sont ainsi proposées à l'utilisateur. A lui ensuite de choisir en fonction de son budget et du temps qu’il veut consacrer au trajet. Ce que nous proposons au client, c’est cette vue d'ensemble : nul besoin désormais d'ouvrir vingt onglets sur son navigateur et de perdre du temps à basculer entre différents sites de vente en ligne.

L’API de SNCF nous permet d'afficher les horaires de départ, les différents trajets, etc . C’est un grand plus pour nous et pour nous utilisateurs.

Comment a commencé le partenariat avec SNCF ?

Nous avons rencontré l’équipe e.SNCF lors d’un MeetUp Open Transport, organisé à Orléans, . Une semaine après, nous commencions à utiliser l'API SNCF. Depuis, les utilisateurs d’Opitrip bénéficient de toutes les données horaires en temps réel. Leur construction de voyage a été encore plus simplifiée.

Qu’est-ce qui a le mieux fonctionné dans cette collaboration ? Et qu’est ce qui devrait être amélioré ?

La facilité avec laquelle nous avons pu accéder à l'ensemble des informations. C’est vraiment remarquable. Malgré le volume de données à intégrer depuis l’API, la mise en place sur notre plateforme n’a posé aucun problème et nous avons pu bénéficier de nombreux feedbacks. Une telle qualité d’échanges sur le plan technologique est essentielle pour se développer et apporter de nouvelles expériences de voyage. Après, nous sommes deux entités et du fait de nos tailles respectives, nous avançons à des vitesses différentes. Car, même si SNCF se place dans une optique de startup, avec une volonté de toujours proposer de nouveaux services, l'entreprise demeure un très gros groupe.

ludo_loic_opitrip

" SNCF ne peut évoluer aussi vite que nous l'aimerions. Vu le nombre de ses entités, c’est complètement logique. "

Que pensez-vous du principe « open », qui regroupe toutes les idées « open source », « open data », ou « open innovation » ?

Je n'y vois que du positif. D’ailleurs, avec Opitrip, nous sommes en train de passer de Google Maps à OpenStreetMap. Ces solutions "open source" ont le grand avantage de bénéficier du soutien de l'ensemble d'une communauté. L'innovation n'en est que plus dynamique.

C'est vraiment dans l'ADN de Opitrip, l'économie collaborative occupe une grande part de notre projet. Plus nous connaissons nos utilisateurs et le marché, plus nous entendons affirmer nos valeurs. Tous ces concepts "open" portent une dimension sociale très importante à nos yeux. D’ailleurs, les pouvoirs publics devraient davantage en prendre conscience et en particulier, les villes. Je pense notamment à la question des transports en commun : sans ouverture des données, c'est la mobilité qui est entravée. Nous ne devons pas tourner le dos à l'avenir.

De quelle innovation digitale aimeriez-vous, ou auriez-vous aimé, être à l’origine ?

Sans hésiter, je dirais la voiture Tesla. Pour ce qui est de la mobilité urbaine, c’est la grande innovation de ces dernières années. Sans l’aide d’un constructeur, avoir inventé une telle technologie est proprement impressionnant. Comment d'aussi grands acteurs industriels ont pu se faire ainsi doubler ? Comment n'ont-ils pas pensé à une telle voiture intelligente ? Aujourd’hui, ils sont condamnés à rattraper leur retard. Mais, Tesla a incontestablement pris une longueur d'avance.

infographie

Commentaires

S’enregistrer et se connecter