Site sncf.com
Le site de la transformation digitale du groupe SNCF

Open Interview avec Nicolas Brun de Kyokita

Partenaire de SNCF dans le cadre d’une expérimentation avec Transilien, la startup parisienne nous raconte comment leur solution IoT aide les salariés à mieux connaître la disponibilité des salles de réunion. Rencontre.

Publié le 20/01/2017 par La Rédaction
cover_kyokita

Kyokita est une agence dédiée aux objets connectés et à la robotique  appartenant au Groupe Wemanity. Ses missions tournent autour de deux grands axes : prototypage d’objets connectés et produits digitaux pour ses clients B to B, et création de ses propres produits, comme Zensensor, cet outil de gestion des lieux de travail.

Kyokita  anime également des ateliers de créativité, de  design thinking, des challenges d’innovation et accompagne ses clients dans la réalisation de projets ou de maquettage rapide. « Nous sommes transformateurs d’idées, nous passons du PPT  à l’objet », explique Nicolas Brun, Innovation & Business Maker chez Kyokita, avant de poursuivre : « nous sommes constamment dans l’élaboration des nouveaux produits, le prochain à sortir sera un bar à cocktail connecté ». Quelle idée !  

En quoi consiste votre partenariat avec SNCF ?

Le pôle innovation de SNCF Transilien, nous a sollicités  pour créer un produit qui permet de connaître l’occupation des salles de réunion en temps réel, pour éviter aux salariés de faire le tour du bâtiment à la recherche d’une salle disponible. Nous avons créé avec eux le service Dispobox.

La solution est basée sur 3 éléments. Dans chaque salle de réunion, nous installons un boîtier (un cube de 8 cm) composé d’un capteur de présence, d’un capteur de température et d’un capteur d’humidité. Ce boitier est branché à une prise électrique en permanence pour monitorer la présence de personnes. En parallèle, une  interface web (et depuis peu une application mobile) permet aux utilisateurs de vérifier la disponibilité des box, et d’en réserver un pour 5 minutes, le temps de s’y rendre. Pour piloter ce service, nous fournissons une plateforme Big Data qui va agréger l’ensemble des données.

Depuis maintenant plus de 6 mois, l’expérimentation au siège de Transilien situé rue du Commandant Mouchotte a permis d’équiper  de ce système 10 salles de réunion réparties sur 4 étages.

dispobox_1

Comment a commencé ce partenariat avec SNCF ?

En  décembre 2015, nous avons rencontré Transilien pour la première fois. Au tout début, nous étions confrontés à des problèmes de connexion, d’accès au wifi du bâtiment… Cela nous a poussés à  challenger notre solution, en adoptant alors le réseau  LoRa (réseau à bas débit par radio). Dispobox est désormais totalement autonome et indépendant de l’informatique locale. 

Selon vous, qu’est-ce qui a le mieux fonctionné dans cette collaboration ? Qu’est ce qui devrait être amélioré ?

L’échange permanent avec les équipes Innovation de Transilien et surtout nous sommes contents de voir que notre solution est, au quotidien,  adoptée par les salariés. Les statistiques issues des outils analytics le prouvent, mais  un fait également : quand un boîtier ne marche pas, les utilisateurs nous remontent l’information immédiatement ! Le pôle Innovation de SNCF Transilien a su bien expliquer aux salariés l’utilité et les fonctionnalités qu’apporte cette solution innovante, le taux d’adoption est bon. 

kyokita_2

Que pensez-vous du principe « open », qui regroupe toutes les idées « open source », « open data », ou « open innovation » ?

C’est par la démarche d’open innovation que les grandes entreprises parviennent à avancer plus rapidement. Souvent en fournissant une partie de leur patrimoine, y compris des données. Nous en sommes des promoteurs, puisque nous animons des ateliers d’idéation pour valoriser ce patrimoine et l’inclure dans des démarches d’open innovation.  

Globalement, le concept d’open innovation est nécessaire pour créer de la valeur, ça permet aux gens d’imaginer plus facilement des services dont ils auraient besoin en tant que client. SNCF a un capital de données important, et cela pourrait rendre service à ces clients ! Nous sommes en train de réfléchir pour nous connecter à l’API SNCF. 

De quelle innovation digitale aimeriez-vous, ou auriez-vous aimé être à l’origine ?

Je vais dire Linkedin, un réseau hyper puissant ! Le concept du networking au sens large est vraiment intéressant. 

Et enfin, si vous étiez un objet connecté, vous seriez ?

Je serais une Apple Watch, Il y a encore tellement d’usages à imaginer.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_report_julie_vivatech
VivaTech 2019 comme si vous y étiez, grâce aux reportages de Julie
Lire la suite
cover_vivako
Open Interview – SNCF rend les maisons plus intelligentes avec Vivoka
Lire la suite
cover_transit_screen
Open Interview – SNCF favorise l’individualisation de la mobilité avec TransitScreen
Lire la suite