Site sncf.com
Le site de la transformation digitale du groupe SNCF

Open Interview – SNCF favorise la performance énergétique avec GridPocket

Promouvoir une politique énergétique responsable, tel est l’engagement de SNCF depuis plusieurs années. Une stratégie d’entreprise qui peut prendre bien des formes, en atteste ce récent partenariat noué avec la start-up française GridPocket. Rencontre avec son fondateur, Filip Gluszak‏.

Publié le 15/09/2017 par La Rédaction
cover_open_itw_grid

En quoi consiste votre partenariat avec SNCF ?

Filip Gluszak‏ : Avec GridPocket, nous proposons une plateforme d’intelligence artificielle permettant de réaliser, via l’efficacité énergétique, des économies substantielles. Dit autrement, nous élaborons des applications pédagogiques et intuitives afin d’encourager chaque utilisateur à faire des efforts énergétiques continus, à se montrer plus responsable dans sa consommation d’électricité. Pour cela, nous passons par le mobile, le web, mais aussi par des écrans d’informations situés dans les halls d’immeubles. Et c’est là que notre collaboration avec SNCF prend tout son sens.

Dans quelle mesure ?

F.G. : Sur nos écrans géants, on ne peut pas se limiter aux données liées aux questions d’énergie. Le risque est d’être trop redondant et finalement, peu attractif. Pour plus de pertinence et d’impact, il fallait donc enrichir notre offre d’informations, que l’utilisateur puisse retrouver sur nos écrans tout ce qui lui est utile au quotidien. Et c’est exactement le cas des horaires de trains.

Comment cela se présente sur écran?

F.G. : D’un côté, il y a les indications énergétiques : la consommation et la production d’énergie de l’immeuble, un comparatif avec d’autres bâtiments équivalents, les conseils du jour… De l’autre, l’utilisateur a accès aux infos locales, à la météo et à ce widget transport où sont affichés, en temps réel, arrivées et départs de trains dans l’ensemble des gares avoisinantes.

image_article_oi_grid

Quand a commencé ce partenariat avec SNCF ?

F.G. : Il y a environ un an et demi. À l’époque, nous préparions pour un client monégasque une démonstration de notre écran et des différentes fonctionnalités pouvant être envisagées. Pour ce faire, nous avons contacté SNCF. Tout s’est alors passé très rapidement. Je dois reconnaître que nous avons été surpris par la qualité de l’API comme du support technique.

Vous avez donc pérennisé cette offre…

F.G. : Comme tout s’était déroulé sans encombre, on ne s’est pas vraiment posé de questions pour la suite. Pour le moment, seuls nos clients monégasques en profitent. Mais nous voulons, désormais, déployer ce service numérique sur un maximum de nos écrans.

Quelle a été l’étape la plus délicate lors de votre connexion à l’API SNCF ?

F.G. : La toute première en fait. Au début, la documentation ne nous paraissait pas assez détaillée. On avait du mal à s’y retrouver. Heureusement, en deux ou trois mails, cela a été réglé. Nous intégrons beaucoup de contenus issus de sociétés extérieures. En comparaison, la connexion avec l’API de SNCF a été l’une des plus simples à mener. Et puis, pour ce qui est du traitement de données, nous reprenons le contenu tel qu’il est. Cela n’a donc pas nécessité, de notre côté, un gros travail d’intégration.

grid_pocket

Qu’est-ce qui pourrait être amélioré dans votre collaboration avec SNCF ?

F.G. : Pour le moment, nous ne sommes que des consommateurs des services proposés par SNCF, nous ne nous situons pas vraiment encore dans une phase active. Un projet intéressant à mener pourrait être l’optimisation énergétique des gares et des autres sites industriels de SNCF.

Vous avez déjà pris contact à ce sujet ?

F.G. : Pas vraiment. À GridPocket, la priorité est d’abord de monter des partenariats avec les fournisseurs d’énergie. Ce qui ne veut pas dire qu’un projet spécifique avec SNCF n’est pas envisageable. On pourrait notamment commencer par l’étude des données en open data. Nous avons une plateforme pour cela, mise en place avec le CSTB (Centre Scientifique et Technique du bâtiment).

Que pensez-vous justement du principe « open », qui regroupe toutes les idées « open source », « open data », ou « open innovation » ?

F.G. : Notre start-up fonctionne en grande partie grâce à cette approche “open”. Parmi les grid technologies que nous utilisons, 99% viennent de l’open source. Le fait qu’il y ait autant d’éléments innovants disponibles permet de créer très rapidement des solutions compétitives. C’est positif pour tout le monde. En retour, nous contribuons également au mouvement. GridPocket participe ainsi à de nombreux projets en open source.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_report_julie_vivatech
VivaTech 2019 comme si vous y étiez, grâce aux reportages de Julie
Lire la suite
cover_vivako
Open Interview – SNCF rend les maisons plus intelligentes avec Vivoka
Lire la suite
cover_transit_screen
Open Interview – SNCF favorise l’individualisation de la mobilité avec TransitScreen
Lire la suite