Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

Open Interview – SNCF sécurise ses partenariats avec Early Metrics


cover_early_metrics

Au cœur de la nouvelle économie, Early Metrics a une place particulière. Cette société française est une agence de notation d’un genre nouveau, puisqu’elle est spécialisée dans l’évaluation de startups. Ce qu’elle fait notamment pour le compte de SNCF, un de ses « clients historiques ». Rencontre avec Antoine Baschiera, son PDG.

En quoi consiste votre partenariat avec SNCF ?

Antoine Bascheria : Notre ambition commune est de donner à toutes les entités du groupe souhaitant collaborer avec des startups, les moyens de le faire efficacement. Nous cherchons à sécuriser leur prise de décision concernant des partenariats à venir. Y’a-t-il un risque ou une opportunité? Telle startup est-elle performante ? Dans cette optique, Early Metrics fournit des outils de notation et de sourcing. Deux métiers assez complémentaires.

Dans quel sens ?

A.B. : Si les négociations entre SNCF et la startup sont déjà engagées, nous pouvons évaluer le futur partenaire. Dans le cas contraire, nous jouons plutôt un rôle de chasseur de têtes. On peut sentir des tendances, se faire l’écho de solutions technologiques émergeantes auprès du groupe. Mais nous pouvons également répondre à des attentes bien plus précises. En fonction d’un besoin métier spécifique, nous proposons ainsi un panel d’entreprises innovantes capables d’y répondre. Vu la diversité du groupe, le spectre de nos missions pour SNCF est donc assez large.

early_metrics_2

Le groupe ayant des activités partout dans le monde, évaluez-vous également des startups étrangères ?

A.B. : Tout à fait. Outre Paris, nous avons des bureaux à Londres et à Tel Aviv. Notre périmètre d’action s’étend aussi bien en Europe qu’en Asie ou sur le continent américain. Notre partenariat avec SNCF est structurellement international.

Comment évaluez-vous les startups ?

A.B. : Notre système de notation se base sur 50 critères, répartis en trois piliers : management, innovation, écosystème. Une approche volontairement multiple qui ne se limite pas à l’analyse financière traditionnelle ou même à l’aspect technologique. On ne se contente pas de déchiffrer des bases de données, nous allons aussi à la rencontre de ces sociétés. C’est important de le souligner. Au total, Early Metrics a ainsi noté environ 1400 sociétés pour plus de 150 clients. Pour SNCF, nous devons en être désormais à une trentaine d’entreprises évaluées.

Comment a commencé ce partenariat avec SNCF ?

A.B. : Dès nos débuts en 2015, nous avons été en contact avec SNCF Développement et SNCF Digital. IIs ont d’abord fait appel à nos services pour leurs propres besoins, mais en ayant en tête que cela pourrait servir à d’autres entités du groupe. Et ce fut le cas. D’une certaine manière, SNCF est passée d’un rôle de client à celui de partenaire stratégique. Via différents événements organisés et la publication de white papers, ils nous ont permis de nous présenter. Ils ont également facilité les démarches administratives afin d’élaborer le contrat de collaboration actuel.

early_metrics_3

Et au-delà, qu’est-ce qui a le mieux fonctionné dans cette collaboration ? Et qu’est ce qui devrait être amélioré ?

A.B. : Côté SNCF, nous avons senti une réelle dynamique pour cette collaboration, tout comme une vision précise des objectifs. Cette transparence et cette visibilité permettent de travailler très sereinement. Voilà les deux points les plus positifs. Des choses restent évidemment à améliorer, comme dans toute relation. Sur le sujet spécifique des startups, la fluidité de la communication au sein du groupe par exemple, et l’efficacité dans les prises de décision – liées aux difficultés de fédérer les besoins - restent des challenges propres à toute grande structure. De notre côté, on ne peut toutefois pas se plaindre, SNCF étant un partenaire à l’écoute, et ayant une volonté forte d’innover.

Commentaires

S’enregistrer et se connecter