Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

SNCF Gares & Connexions : Deuxième round pour le challenge Open Beacon

Suite au lancement fin octobre du challenge Open Beacon organisé par SNCF Gares & Connexions, plus de 50 candidatures ont été reçues. À la clé, pour les trois lauréats retenus : voir leur projet soutenu par SNCF Gares & Connexions pour être les premières applications hors SNCF à utiliser l’infrastructure beacon lors d’expérimentations dans les gares. Dix startups étaient en lice et ont pu bénéficier d’une visite de la gare de Lyon, l’une des 42 gares où sont installés des beacons. L’occasion pour les participants d’échanger avec plusieurs experts lors d’un speed dating avant la finale, qui s’est déroulée le 13 décembre.

Publié le 19/12/2018 par La Rédaction
laureats_2

Le but de cette rencontre à mi-parcours : accompagner les participants pour la finale en leur fournissant toutes les aides et informations dont ils auront besoin, notamment à travers une visite de la gare de Lyon pour intégrer les différents parcours clients. Les candidats ont également pu rencontrer différents experts du groupe avec lesquels ils ont pu faire évoluer leurs projets.

L’objectif est, à termes, de « créer, grâce à l’open beacon, le premier réseau ouvert de beacons au monde, afin de fournir les applications géolocalisées attendues et désirées par les clients quel que soit leur profil et leur besoin, dans le but d’améliorer la qualité du temps passé en gare », explique Bruno Ciulli, chef de projet Open Innovation chez SNCF Gares & Connexions. 42 gares sont déjà équipées en beacons -de petites balises fonctionnant avec le bluetooth- avec un nombre de beacons déployés sur les quais et dans la gare, en fonction de leur complexité et des cas d’usage déjà identifiés.

jury
francois_geronimi

François Geronimi, Responsable du pôle Customer Connect, a tenu à rappeler en préambule l’importance des beacons dans la volonté de fournir au client des services individualisés : « la maîtrise du temps et de l’espace pour les voyageurs est cruciale », commence-t-il. « Il y a un problème d’accessibilité dans les gares, surtout pour celles qui sont complexes, avec plusieurs halls et étages », développe-t-il. Pour lui, les clients sont actuellement plus rivés sur le stress de trouver leur quai à temps au lieu de profiter des services proposés en gare.

Ouvrir l’infrastructure beacon permettra d’augmenter son utilisation par des tiers. L’objectif in fine est « d’apporter de la valeur à l’activation du bluetooth en gare, afin d’améliorer l’expérience des clients spécifiques (personnes en situation de handicap, enfants, familles, personnes âgées…) et de proposer des services personnalisés », développe François Geronimi.

Des fonctionnalités au service des beacons

Avant la présentation de l’infrastructure Beacon à gare de Lyon, Christophe Heudes, chef de projet à Pole Star – partenaire technologique de Gares & Connexions chargé de déployer les beacons-, a pu expliquer le fonctionnement des balises Bluetooth. Il a notamment différencié deux familles de cas d’usages ; la première étant celle liée à la géolocalisation indoors, et la seconde au déclenchement de notifications applicatives.

Christophe Heudes précise que « les données des beacons de la gare de Lyon sont géoréférencées et seront mises à disposition des participants », car c’est cette gare qui servira de terrain de jeu pour le challenge.

Favoriser les échanges avec les pairs

Place désormais à l’atelier pitch, où chaque startup disposait d’une minute pour présenter son application et son projet. GoSense, N-Vibe et Panda ont proposé des solutions de guidage pour les personnes aveugles et malvoyantes dans la catégorie « accessibilité ». Pour la partie « guidage », MuseoPic - absent lors de cette journée- se concentrait sur des outils en réalité augmentée pour guider les clients dans les gares. CityScoot, spécialiste de la location de scooters électrique en libre-service, et StepIn avec son application ludique qui récompense l’utilisateur pour son shopping, concourraient dans la catégorie « service & retail » et ont proposé des push d’informations contextualisées. Enfin, dans le thème ouvert, la startup Beepiz permet de localiser un travailleur isolé ayant donné l’alerte pour un problème de santé ou de sécurité.  Quant à WaryMe, l’application offre aux chefs d’établissements un renforcement de la sécurité de leur site, leur personnel et leurs usagers.

atelier_beacon

Enfin, un speed dating clôturait cette journée avant la visite de l’infrastructure Open Beacon. L’idée était d’aider les participants à travers des temps de questions/réponses, de « coaching » autour des enjeux et problématiques de SNCF Gares & Connexions, et des conseils pour la présentation finale. Pour cela, neuf experts issus de domaines très variés comme l’accessibilité, le retail, l’open data ou encore l’application « En Gare » étaient présents.

La journée s’est achevée sur la visite de la gare de Lyon et de ses beacons. Commentée par François Geronimi et Bruno Cuilli, elle a pu offrir l’opportunité aux participants d’observer l’infrastructure beacon, ce qui leur a permis d’affiner leur proposition de solutions pour la finale, qui s’est déroulée le 13 décembre dans les locaux de SNCF Gares & Connexions à Paris.

atelier_beacon

Les lauréats du challenge Open Beacon

Le challenge Open Beacon a livré ces résultats avec l’annonce des lauréats ce jeudi 13 décembre. Il permettait à des startups de proposer des solutions de géolocalisation, de guidage ou de push d’informations personnalisées aux utilisateurs via les beacons installés dans les gares.

Sur la cinquantaine de projets venus de toute la France et d’Europe, puis neuf finalistes, voici le tiercé des vainqueurs :

laureats1
  • N-Vibe, solution innovante de bracelets vibrants qui aident les déficients visuels à se déplacer. Il s’agit d’amener l’utilisateur de chez lui jusqu’au train, via GPS puis par beacons.

  • PANDA, qui propose un accompagnement aux déplacements en gare grâce à la réalité augmentée auditive.

  • MUSEOPIC, avec sa solution de guidage en réalité augmentée.

laureats1

Les gares restent des environnements complexes avec des flux importants de personnes, des travaux, aussi l'accessibilité est au cœur des préoccupations liées à la mission de service public.

La complémentarité des solutions d'accessibilité a notamment séduit le jury, avec des projets qui ont pour but de rendre plus autonomes les personnes en situation de handicap, en toute sécurité, lors de leurs déplacements en gare.

Un quatrième prix a également récompensé le projet Cityscoot dont l’objectif est de contribuer à inciter à mieux ranger les scooters en accès libre, notamment via la valorisation des bons usages, et d’orienter les clients vers le bon scooter lors de leur départ de la gare.

 

« Les applications des quatre équipes récompensées seront accompagnées par SNCF Gares & Connexions pour réaliser des expérimentations dans une des gares du territoire national », précise Bruno Ciulli.

L’ambition de ces expérimentations est d’intégrer les besoins des clients en gare pour obtenir une solution réplicable ou industrialisable.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_kit_startup2
Faciliter les relations entre les startups et SNCF grâce au kit de cadrage
Lire la suite
meetup_lyon_1_cover
Meet-up Open Transport à Lyon : un partenariat fructueux entre les startups et SNCF
Lire la suite
cover_cp_ermeo
La startup ERMEO lève 2,5 millions d'euros avec SNCF Digital Ventures
Lire la suite