Site sncf.com
Le site de la transformation digitale du groupe SNCF

SNCF Tech au Féminin initie les enfants au code pendant le confinement

Déjà testés en présentiel, il y a un an lors de coding gouters, les ateliers d’initiation au code à destination des enfants de collaborateurs SNCF ont pu être proposés en distanciel et ce, dès le 16 mars. Une action réalisée grâce à Christelle Wozniak, co-ambassadrice au sein de SNCF Tech au Féminin, ainsi que à Yaël Dehaese, fondatrice de la startup IT4Girls.

Publié le 30/06/2020 par La Rédaction
SNCF Scratch coding pour enfant

Dès les premiers jours du confinement, SNCF Tech au Féminin et IT4Girls s’associent et décident de mettre en place un premier lot d’ateliers à distance. Le pivot d’activité de présentiel à en ligne s’opère du jour au lendemain, grâce à l’agilité de la start-up qui sait alors adapter et sa pédagogie et son mode opératoire en un temps record. « Nous choisissons avec ma partenaire Aurélie Surroca, de proposer 40 premiers ateliers test à une population pilote : les ambassadrices/eurs SNCF au Féminin » explique Christelle Wozniak. L'objectif est multiple. Le premier, primordial, est d’apporter un peu de réconfort et de soulagement aux collaborateurs confinés, déjà bien chargés par la situation inédite qu’ils subissaient (télétravail, suivi des cours et des devoirs). Le second objectif est de mettre à profit les écrans pour amener les enfants de manière ludique vers un apprentissage et un contenu utile. Enfin, l’équipe SNCF Tech au Féminin souhaite apporter les bases de l’autonomie sur Scratch à l’apprenant pour poursuivre seul, s’il le souhaite. « Nous voulions contribuer à notre mesure, essayer de donner le goût de la programmation aux enfants » précise Christelle.

Le succès est immédiat : parents et enfants sont conquis, et la co-ambassadrice SNCF Tech au Féminin cherche alors une solution pour déployer cette offre afin d’en faire bénéficier le plus grand nombre. La formule est proposée à e.SNCF Ligne Métiers Numériques ainsi qu’à SNCF au Féminin, qui décident de s’associer au projet et d’élargir ce dispositif à leurs collaborateurs et membres pendant la période des vacances de Pâques, toute zone confondue. « Au total, ce sont quelques 200 ateliers qui ont pu être mis à disposition, sachant qu'une session peut accueillir jusqu'à trois enfants, selon la taille de la famille » précise Christelle. Une initiative que les diverses entités SNCF ont soutenu par une organisation souple et efficace.

Apprendre en s’amusant avec Scratch

Scratch vise les 7 à 14 ans et s'adapte au niveau de l'enfant. Via un système d'apprentissage par le jeu, les jeunes participants peuvent s'initier durant une session d’une heure aux bases du code, à leur rythme. Une façon intelligente de participer à l'éducation des enfants, sachant que Scratch est désormais un volet à valider lors de l'épreuve du brevet des collèges.

« Au moyen de blocs de couleurs à déplacer, nous proposons aux enfants de réaliser des jeux vidéo de différents niveaux (primaire et collège) à travers lesquels nous abordons de façon ludique des notions telles que les variables, les conditions, les boucles, ou encore le repère orthonormé » précise Yaël Dehaese, fondatrice de la startup IT4Girls.

Autre avantage de ce langage de programmation simplifié : développé en Open Source, il permet à l’utilisateur, une fois qu’il sait manipuler l’outil, d’être totalement autonome et d’avancer s’il le souhaite sur d’autres compétences algorithmiques en approfondissant ses connaissances. « Avec cette formule, les enfants d’agents SNCF bénéficient d’un accompagnement personnalisé pas à pas avec un animateur, ce qui est beaucoup plus efficace dans l’apprentissage qu’en classe avec 30 camarades » précise Christelle Wozniak. A la fin de la session, les jeunes participants ont pu repartir avec un diplôme de Game Designer.

Un enjeu sur le long terme

Au-delà de l’intérêt pour les parents et leurs enfants, Christelle souligne que cet atelier permet de sensibiliser aux problématiques que SNCF Tech au Féminin soulève, notamment la féminisation des métiers de la Tech et du numérique. Car si peu de femmes se retrouvent dans les filières techniques, c’est peut-être que seulement 22% d’entre elles sortent d’écoles d’ingénieurs. C’est donc très tôt que les jeunes filles doivent être sensibilisées aux métiers du numérique, afin d’être actrices de leur destin et non spectatrices du monde qui se dessine sous leurs yeux. « Cet atelier permet aussi de faire découvrir un univers réputé masculin aux enfants et notamment aux jeunes filles. Mon rôle est de faire tomber les stéréotypes, casser les idées reçues, provoquer des prises de conscience, montrer pour donner le choix, ouvrir vers d’autres voies. On ne choisit pas ce que l’on ne connait pas » précise Christelle Wozniak.

Et en effet, tout l’intérêt de l’atelier réside dans le fait que la méthode pédagogique est ludique et efficace : l’apprentissage reste bien ancré, grâce à une offre construite intelligemment. « Certains parents nous ont confié que cette expérience avait ouvert des perspectives à leur enfant qui n’était alors intéressé par pas grand-chose, ce qui peut être angoissant pour les adultes. D’autres collaborateurs m’ont informé que leur enfant voulait poursuivre et s’attaquer à Python, un langage plus complexe, et certains vont même acquérir de nouvelles sessions tant l’outil a su séduire » développe la co-ambassadrice.

La parole aux enfants

Fort de ce succès tant auprès des parents, ravis que l’atelier ait plu tout en étant éducatif, qu’auprès des enfants, qui ont eu plaisir à découvrir le monde du code, SNCF Tech au Féminin et ses partenaires espèrent pouvoir proposer un format d’atelier pour les adultes, afin de sensibiliser ces derniers aux enjeux numériques, et éveiller les consciences.

Mais qu’en ont pensé les jeunes codeuses et codeurs ?

Thomas, 14 ans, a apprécié ...

Paul, 7 ans, quant à lui a trouvé génial …

Alors que Sirine, 9 ans, préfère elle …

Scratch, l’outil d’apprentissage du code pour tous

Scratch permet de créer gratuitement ses propres programmations et de les faire tester aux utilisateurs de la communauté. Les amateurs codeurs ont déjà partagé plusieurs millions de projets. Le support d’apprentissage créatif n’est pas exclusivement à destination des enfants, et permet également à des adultes de comprendre les logiques du code afin de concevoir des projets digitaux, via des propositions de briques de code déjà rédigées en amont. Développé au Massachusetts Institute of Technology (MIT), une des meilleures universités mondiales en sciences et technologie, l’outil a tout pour séduire les codeurs en herbe.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
design accessibilité numérique
Intégrer un maximum de critères d’accessibilité pour des outils SNCF adaptés à tous
Lire la suite