Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

TUBA et TER : quand une plateforme d’innovation répond aux problématiques territoriales

L’arrivée du 574 à Lyon a ouvert la voie à un partenariat entre le TUBA -plateforme d’innovation- et SNCF. Le but ? Ancrer la démarche digitale de SNCF dans l’écosystème numérique des territoires. Une collaboration qui a permis à l’équipe marketing de la Direction Générale TER de tester des pistes d'amélioration pour l’application de vente de billets.

Publié le 05/09/2018 par La Rédaction

Le TUBA est un lieu d’innovation et d’expérimentation porté par l’association Lyon Urban Data. “Notre finalité est de répondre à des besoins sociaux, environnementaux et économiques sur le territoire, en intégrant le potentiel des nouvelles technologies en tant que culture numérique, entièrement orienté usagers”, résume Mariétou Diagne, chargée de projets innovation au sein de l’incubateur.

C’est grâce à Dominique Damide, Responsable du 574 de Lyon, que le rapprochement entre l’équipe TER et le TUBA a pu se réaliser. Un partenariat qui est né en janvier dernier, avec l’adhésion de la SNCF à l’association, et dont le premier projet a vu le jour en mars. Côté TER, Aurélie Wycke, responsable distribution digitale sites/appli TER, a exposé son besoin : l’objectif était de faciliter l’achat des billets en ligne sur l’application, en simplifiant les parcours de vente. “Il nous fallait des retours clients pour tester des hypothèses avant de développer quoi que ce soit”, explique-t-elle. Après une co-construction du protocole d'expérimentation, les sessions de tests menées par TUBA ont pu démarrer en mai.

“L’intérêt était de bénéficier de l’ancrage régional fort de l’association pour créer rapidement une base de testeurs qualifiée, constitués de vrais clients TER ayant des niveaux d’usages diversifiés”, précise Aurélie Wycke. Pour cela, le TUBA a pu s’appuyer sur sa base de testeurs locaux.

Une collaboration pragmatique, fluide et productive

Concrètement, le protocole d'expérimentation déterminait des scénarios sous forme de jeux de rôles proposés aux participants, “avec des missions à réaliser pour tester les fonctionnalités et vérifier les hypothèses”, complète Mariétou Diagne. Il s’agissait notamment d’expérimenter un “parcours express”, permettant d’acheter des billets plus rapidement que le parcours classique. Une véritable collaboration en mode agile s’est mise en place dès le départ : “Le mode de fonctionnement “start-up” du TUBA collait à notre façon de travailler, puisque dans nos projets, nous embarquons des petits lots plutôt que d’attendre six mois et d’embarquer une grosse version qui serait déjà obsolète", confie Aurélie Wycke.

Des résultats “surprenants”

Les tests ont permis de révéler que les utilisateurs ne percevaient finalement pas la différence entre les parcours classique et express. “C’est pour cela qu’on fait ce genre de test, pour avoir des informations qui permettent de se concentrer sur des modifications à plus grande valeur ajoutée”, résume Aurélie Wycke. Le parcours express a finalement été écarté et les évolutions concernant le parcours classique seront mises en production après l’été. D’autres expérimentations devraient suivre ce premier jet fructueux. À savoir que cette collaboration a vocation à s’étendre : "L'idée est que ce partenariat soit ouvert à d’autres acteurs internes, pour faire avancer les sujets au plus près du terrain”, rappelle Dominique Damide.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
atelier574-damien-viel-25
#Atelier574 – « Twitter et la nouvelle donne de la communication des entreprises » par Damien Viel
Lire la suite
nfc_cover
Navigo LAB, l’application pour acheter et valider les titres de transport sur smartphone
Lire la suite
cover_pop_vroom
Pop & Vroom - iDVROOM teste des « lignes de covoiturage »
Lire la suite