Site sncf.com
Le site de la transformation digitale du groupe SNCF

#VIVASNCF : e-industrie : La connectivité, socle de la performance industrielle et numérique

Viva Technology, le rendez-vous annuel de la tech et de l’innovation, revient à Paris du 16 au 18 mai. Dans son programme, SNCF abordera trois thématiques : « e.client », « e.entreprise » et « e.industrie ». L’occasion pour nous de vous proposer trois hors-séries « spécial #VivaSNCF ». Ce mardi, pour illustrer le sujet « e-industrie », découvrez avec Mathieu Belouar, Responsable Veille & Innovations Télécom chez e.SNCF, les grands enjeux et projets dans le domaine de la connectivité.

Publié le 07/05/2019 par La Rédaction
cover_mbelouard

Quels sont les grands enjeux de la connectivité pour SNCF ?

La connectivité, c’est l’ensemble des technologies qui permettent la communication, filaire tout d’abord, mais de nos jours surtout « sans fil ». C’est-à-dire le Wi-Fi, le Bluetooth, ou encore le NFC, pour les communications à très courtes distances. Ce sont également des communications plus industrielles pour SNCF comme le GSM-R, dans le cadre des communications ferroviaires, mais également des systèmes radios privés utilisés par les agents de sécurité, ou encore des réseaux télécoms IoT comme LoRaWan, ou simplement la 4G qui est utilisée pour distribuer le Wi-Fi à bord des trains. Cela recouvre donc beaucoup de domaines d’application et une multitude de méthodes de connectivité, et SNCF les utilise presque toutes. Les enjeux sont énormes car la connectivité est l’”enabler” – le facilitateur -  majeur de la performance digitale et industrielle. La connectivité, en tant que système de télécommunication, est à la base de tous les services logiciels déployés et une condition sine qua non pour que la transformation digitale puisse avoir lieu. Or, par exemple, dans les souterrains de certaines gares, ou dans les grandes zones industrielles que sont les Technicentres, on a parfois des zones blanches, et donc encore pas mal de challenges de connectivité afin de couvrir l’ensemble des bâtiments SNCF.

 

Comment SNCF répond à ces enjeux, et notamment ceux liés à la 5G ?

La 5G est en enjeu fort, car elle amène de nouvelles possibilités qui seront utiles en termes de débit pour le grand public : cela permettra de jouer dans le cloud, sans forcément avoir une grosse console de jeu, ou encore de regarder en streaming de la vidéo en 4K ou à 360°. En tant qu'industrie, au-delà du très haut débit qui permet par exemple de se passer du filaire pour connecter des caméras HD de vidéoprotection, ce sont la faible latence et la connectivité massive de la 5G qui changent la donne. La faible latence induit une réactivité très forte du réseau, ce qui est primordial dans le cadre de communications critiques, telles que le pilotage de drones, la téléconduite d’engins de chantier, ou encore pour faire rouler un train autonome.

Avec la norme 5G appliquée à l’IoT, on pourra connecter jusqu’à 1 million de capteurs par km carré. On peut facilement imaginer quels usages cela peut avoir dans des gares et des Technicentres. La 5G permettrait alors de connecter des milliers de capteurs autonomes et d’en récupérer la data en temps réel. Pour que tous ces usages métiers coexistent, la 5G promet aussi une garantie de service de bout en bout appelée « slicing ». Cette « tranche » de réseau pourrait garantir une connectivité essentielle à nos agents, notamment en cas de problème.

Nous avons de nombreux projets liés à la 5G, mais nous n’oublions pas pour autant la 4G. Nous poursuivons l’amélioration de couverture le long des voies. Pour cela, nous travaillons avec l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) qui a mis en place un New Deal avec les opérateurs télécoms français. Cet accord implique des engagements de couvertures 4G le long des voies plutôt qu’une simple vente de licence 4G. Nous récupérons cette connectivité 4G, et on la redistribue en Wi-Fi à l’intérieur des voitures équipées. Pour améliorer la réception à bord, nous travaillons également sur de nouveaux matériaux, notamment les vitres des trains, qui permettent de moins bloquer les ondes des réseaux mobiles, et ainsi, proposer une meilleure connexion à bord du train.

Qu’attendez-vous de votre participation à Viva Tech ?

Notre présence permet de montrer ce qui est peu visible habituellement, puisqu’on travaille dans l'innovation, en prototypage et en avance de phase, avant que les projets ne soient industrialisés et montrés au grand public. C’est l’occasion de lever le voile et de montrer ce qui se passe concrètement, notamment toute la phase préparatoire à l’arrivée de la 5G chez SNCF. Nous allons présenter un « Living lab » en gare, qui expose divers cas d’usage de la 5G.  Il y aura notamment les expérimentations de la gare de Rennes où nous travaillons avec Nokia et Orange. Nokia fournit pour l’occasion un prototype d’antenne pour la 5G en fréquence  dite  « millimétrique » de 26GHz (très hautes fréquences) avec un énorme potentiel de débit et une portée très courte, qui est adapté pour les besoins des foules denses comme en gare, dans les stades ou dans les aéroports. 

À découvrir sur le salon Viva Tech sur le même sujet !

Pour en apprendre davantage sur l’expérimentation menée pour l’arrivée de la 5G en gare de Rennes dès 2019, avec SNCF et NOKIA, retrouvez Sébastien Kaiser, Directeur Connectivité et Réseaux chez e.SNCF, et Edouard Castellant, Customer Team Head France chez Nokia, le jeudi 16 mai à 15h15, pour un Living Lab.

SNCF Gares & Connexions gère 3 000 gares sur l’ensemble du territoire. La smartisation des gares - pour les rendre plus connectées- est un véritable défi technologique. Equipements, services, flux des voyageurs : la data des gares révolutionne la mobilité. Marie-Caroline Bénézet Lanfranchi, Chief Digital Officer de SNCF Gares & Connexions, vous en dira plus sur ce sujet le jeudi 16 mai à 11h15.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
sncf-viva_tech-17.05.19cmaxime_huriez-21110-metiers_vr-print
UniVR : la réalité virtuelle pour former aux manipulations sensibles
Lire la suite
_e4b2712
#VIVASNCF - e.industrie : 5 rendez-vous avec l’Industrie 4.0
Lire la suite
cover_infographie_eindustrie
#VIVASNCF – e.industrie : bientôt, un Technicentre SNCF futuriste à Vénissieux
Lire la suite