Site sncf.com
Digital SNCF est un site de SNCF

#VivaSNCF : le salon en direct !

Du 24 au 26 mai 2018, Digital SNCF vous propose de vivre en direct le salon VivaTech, quasiment comme si vous étiez présents. Au menu, une couverture des prises de parole et expériences proposées sur le Stand SNCF, mais aussi une découverte de nombreuses « pépites » exposées sur le salon parisien. Entrez, visiteurs, dans le temple de l’innovation, où l’on construit aujourd’hui, le monde de demain.

Publié le 24/05/2018 par La Rédaction
lab_sncf.jpg

Samedi 26 mai

Carole Denost - Directrice innovation et recherche SNCF : "La digitalisation et l'innovation sont les deux piliers de l'innovation ferroviaire"

#VivaSNCF : Une application qui transforme les coloriages des enfants en dessin animé

Wakatoon est une application pour smartphone et tablette qui convertit les coloriages des enfants en dessin animé. L’enfant colorie d’abord les dessins proposés dans les différents livres édités par Wakatoon, puis les photographie via l’application. Ces photos s’animeront ensuite automatiquement. Cette application a été développée par une startup parisienne afin de révolutionner les loisirs créatifs. Plusieurs livrets de coloriage seront disponibles cet été dans le réseau TGV afin d’occuper les enfants pendant les voyages en train.

#VivaSNCF : Une construction Lego collaborative

Viva Technology c’est aussi pour les enfants (et les grands enfants), sur le stand SNCF. Vous pouvez participer aujourd’hui à une construction collaborative de Lego. Son principe est simple, chaque participant dispose une des sept pièces rouges de Lego sur la plaque, là où le laser l’indique. Les 455 briques de Lego formeront à la fin de la journée une locomotive à vapeur. Ce projet a été créé par la division SI de Nantes de la SNCF et la start-up nantaise, Emotic, spécialisée dans les interfaces innovantes. Il a été présenté une première fois en 2017 au cours de la journée des enfants au Web2Day de Nantes.

Élisabeth Borne, MINISTRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE, CHARGÉE DES TRANSPORTS

Un écran qui analyse l’humeur de la foule grâce à l’intelligence artificielle

Kiosk de Microsoft est un écran qui permet d’analyser avec précision l’humeur, l’âge et le genre des personnes qui sont face à lui. Toutes ces données démographiques sont générées par une intelligence artificielle et sont ensuite affichées en dessous de chaque visage en bas de l’écran. Grâce à la reconnaissance faciale, l’écran peut également « matcher » un visage avec celui de la célébrité qui lui ressemble le plus, en utilisant la base de données Bing. Ce programme est disponible gratuitement en open source sur le site GitHub.

Startup - Artips

La startup propose des anecdotes gratuites à propos d'œuvres d'art. Elle envoie 3 fois par semaine une anecdote décalée et mémorable à lire en une minute seulement par email (dans les transports, au travail, à la maison, etc.). L'offre est intégralement gratuite.

Des drones pour assurer la maintenance du réseau ferroviaire

Aujourd’hui, la SNCF utilise des drones pour la maintenance de son réseau. Les données collectées par ces engins volants permettent d’établir une cartographie en 3D des différentes lignes et de procéder à l’inspection des infrastructures. Ces données sont la source d’une maintenance prédictive qui optimise les coûts et assure une sécurité pour les employés travaillant sur les rails. Par exemple, les drones pourront classifier la végétation et identifier les arbres potentiellement dangereux sur les voies. Un pôle de maintenance particulièrement important pour la sécurité.

Technologie & santé : un drone qui sauve des vies

Helper, créé par une start-up des Landes, permet le sauvetage en mer. Dès qu’il visualise une personne en danger grâce à sa caméra, le drone envoie une bouée de sauvetage autogonflable. Avec son GPS et sa boussole intégrés, il peut également faire parvenir aux secouristes (hélicoptère, Maître-Nageur Sauveteur, bateau de sauvetage, jet-ski) toutes les informations de localisation de la victime. Les secours peuvent aussi visualiser l’état de la victime via la caméra haute définition. Avec tous ces atouts, le drone a déjà pu sauver plusieurs vies. À l’avenir, il pourrait également venir en aide aux accidentés de la route en déployant un kit de premiers secours (garrot, défibrillateur, bandages).

Patrick Jeantet - Président SNCF Réseau : " Pour capter la valeur de l'écosystème d'innovation, il est indispensable de changer notre relation avec le monde extérieur"

Un simulateur de conduite pour les conducteurs de trains SNCF en formation continue

Sur le stand SNCF, venez vivre l’expérience des conducteurs de trains sur une ligne-type Intercités, jusqu’à 140 km/h. Une balade rupestre dans le décor des voies ferrées de France, où les instruments et les écrans de contrôle sont très proches de la réalité. Cet outil ultra-développé constitue aujourd’hui, en établissement, un passage obligé ou un complément à la formation et à l’examen des conducteurs. Jusqu’à quatre « élèves » conducteurs peuvent passer en même temps la formation, sur quatre simulateurs, et sous la houlette d’un animateur expérimenté de la Direction de la Traction. L’installation permet aussi d’expérimenter d’autres trains tels que le TGV ou le TER.

Vendredi 25 mai

Rachel Picard CEO Oui.SNCF : SNCF réagit face aux nouvelles mobilités

La « Smart mobility » selon Keolis, avec Navya, partenaire de transport autonome

Présent dans 16 pays à travers le monde, Keolis -qui fait partie de la famille de SNCF Mobilités- est numéro un mondial du métro automatique et du tramway. Pour Arnaud Julien, son Directeur de l’innovation et du digital, « quand on parle de transformation digitale, on parle avant tout de transformation des usages et des modes de transport ». Ce 25 mai sur le stand SNCF, Arnaud Julien a rappelé la façon particulière dont sa compagnie comptait s’inscrire dans ces différentes transformations de rupture qu’impliquent entre autres les véhicules autonomes, connectés, partagés, et la verticalisation des villes, dans un monde où l’autosolisme (le fait de circuler seul dans son véhicule) n’est « plus possible », selon le Chief Digital Officer. « La Smart mobility », -ou mobilité intelligente- proposée par Keolis se résume ainsi par l’acronyme « CASE » : Connectée, Autonome, Shared (partagée) et Energies alternatives. Parmi les différentes démarches de Keolis en ce sens, son partenaire, Navya, propose un système autonome de navettes urbaines, ou encore de « robot-taxi ». Bienvenue dans les transports en commun de demain !

navya_keolis

Alain Krakovitch Directeur SNCF Transilien - Le digital à une place majeur dans le MASS Transit

Zephyr Solar : Un ballon photovoltaïque pour l’électrification de sites isolés

Ce ballon innovant crée de l’énergie solaire grâce à ses panneaux photovoltaïques. Il a été inventé par la start-up francilienne Zéphyr Solar. Gonflable à l’hélium et facilement déployable, il s’envoie dans le ciel jusqu’à 150 mètres d’altitude et transmet l’énergie produite grâce à un câble relié au sol. Son utilité ? Il peut filmer et photographier pour obtenir une cartographie précise suite à un sinistre ou encore apporter une connexion internet ou l’électricité en zone isolée avec de l’énergie propre et durable. Contrairement au drone, le ballon solaire peut rester longtemps dans les airs et produit en direct l’électricité, utilisée de jour comme de nuit.

Benoit Tiers CEO e.SNCF - Vers la mobilité de demain

Jeudi 24 avril

SNCF – Les exosquelettes, bientôt une réalité sur le terrain !

A la Direction du Matériel, les essais d’exosquelettes se précisent, confirme Yonnel Giovanelli, responsable du pôle ergonomie et facteurs organisationnels et humains à la Direction du Matériel de SNCF Mobilités. Les tests du premier prototype d’exosquelette au sein du groupe ferroviaire, conçu par Ergosanté auront lieu de juillet à septembre prochain, dans divers établissements et ateliers de maintenance. Ces bras robotisés et articulés qui se portent comme des vêtements appuieront des travaux de maintenance des freins ou encore de logistique pour décupler les forces des agents en technicentre, et les aider à transporter des charges lourdes. L’occasion d’ouvrir la voie vers une version 2 de ces exosquelettes, dont l’utilisation opérationnelle est prévue pour début 2019.

Smart City & Gares : construction d’un réseau de beacon

Aujourd’hui, la ville intelligente change la manière dont on envisage la mobilité. Par exemple, la géolocalisation est depuis peu utilisée au sein des gares afin de permettre aux passagers de trouver leur chemin. Un réseau de « beacon » a été mis en place dans plusieurs gares, dont celle de Lyon et d’Aix-en-Provence. Ces petites balises connectées en bluetooth entre elles ainsi qu’au réseau proposent la géolocalisation via une application mobile. Dans un souci de transparence et pour que des développeurs externes puissent proposer cette technologie, ce réseau est mis à disposition en open data.

robot-maintenance

robot de maintenance SNCF

Le robot de maintenance qui passe sous les trains pour vérifier l’état des « brosses » de contact électrique entre le train et la voie. Un calvaire de moins à gérer sur le terrain !

Patrick Ropert CEO Gares & Connexions - Plateforme Beacon

La RATP fait découvrir son métro de demain, en réalité virtuelle

ratp2
ratp1

TLDR, agence pluridisciplinaire de conception et représentation architecturale, a développé en autonomie une solution révolutionnaire de conception de maquettes d’architecture en 3D pour son client, la RATP. Ainsi, pour visiter la future gare de la ligne 11 du métro parisien, il suffit désormais de s’équiper d’un casque de réalité virtuelle (VR). Le résultat est bluffant. D’abord côté photoréalisme : tous les éléments ont l’air capturés par une caméra, y compris les « usagers » que l’on peut croiser dans les couloirs. Et pourtant, du poteau au plafond, en passant par les personnages de ce monde virtuel, tout est modélisé par logiciel. Un aspect criant de vérité qui permet de gérer plus facilement et rapidement les retours du client. Le son est également simulé, pour tester les rendus acoustiques de la construction. Cerise sur le gâteau, il est même possible d’évaluer l’isolation thermique. Cette balade 3D se veut la plus ouverte possible, afin d’ouvrir au maximum les possibilités créatives.

heasy

Heasy, le robot kiosque qui accueille dans les gares SNCF

Heasy est un robot kiosque interactif et mobile destiné à l’information des visiteurs dans les lieux publics tels que les gares SNCF. Grâce à sa personnalité chaleureuse et son design de robot, il attire le public et le guide dans les trajets à l’intérieur des gares. Il dispose d’un système de caméras 3D, d’un scanner de code-barres, d’une navigation autonome, d’un écran tactile HD de 18,5’’ et d’un système anti-collision. Il est actuellement en expérimentation dans la gare TGV d’Aix en Provence.

jaguar

I-Pace, la première Jaguar 100% électrique

Jaguar sort sa première voiture électrique à mi-chemin entre la berline et le SUV – un bijou ultra luxueux à la pointe de la technologie. Grâce à ses 400 chevaux, elle est capable de passer de 0 à 100 kilomètres/heure en seulement 4,5 secondes. Son autonomie est de 480 kilomètres avec le protocole WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures) et de 545 kilomètres avec la norme NEDC (New European Driving Cycle). Côté gadgets, elle dispose de la lecture des panneaux de vitesse et adapte automatiquement son allure à la vitesse lue. Actuellement en pré-commande, les premières livraisons arriveront dès le mois de juillet.

STARTUP - FAMOCO

FAMOCO est le leader des terminaux professionnels Android sécurisés. Créé en 2010, FAMOCO vise les marchés du transport, du paiement, de la logistique, du contrôle d'accès ainsi que l’équipement des agents en mobilité. Grâce à leur gamme de terminaux sécurisés et administrés à distance, l’entreprise a développé la première solution transactionnelle (pas uniquement le paiement) sous Android.20 février 2017, Famoco lève 11M € auprès de plusieurs fonds dont SNCF Digital Ventures.

SNCF : 80 ans d’expérience industrielle, la route vers l’entreprise digitale, par David Leborgne CDO e.SNCF

david_leborgne_cdo_groupe_sncf

« Pour nous, la data existe depuis longtemps. On est passé du train à vapeur au train électrique puis au TGV, pour devenir une entreprise de services, de plateformes connectées ». Tels sont les mots d’ouverture de David Leborgne sur le stand SNCF au salon Viva Technology 2018 ce jeudi 24 mai. Pour le CDO, la transformation digitale de la compagnie passe en effet par la MaaS (« Mobility as a Service »). Ses principaux concurrents ou obstacles ? Le géant Google, et ses applis de mobilité de type « Waze », ou encore « l’autosolisme », le fait de posséder une automobile à usage individuel.

Mais le groupe ferroviaire n’est pas en reste. Son application mobile est un succès, téléchargée plus de 9 millions de fois à ce jour comme le rappelle David Leborgne. Il mise aussi sur le paiement sans contact (NFC), et sur la digitalisation progressive des outils de travail de ses quelque 180 000 collaborateurs. L’intelligence artificielle et son impact à venir sur l’ensemble des métiers futurs sont également scrutés à la loupe. Des métiers qui pourront se construire en interne, notamment grâce à une « Ecole Numérique » lancée il y a peu par l’entreprise. La donnée est également au cœur de l’innovation. D’ailleurs, SNCF entend bien devenir une « data company », avec un souhait et une promesse : apporter une mobilité durable et « d’utilité publique » aux usagers qui empruntent, chaque jour, les 30 000 km de voies ferrées du réseau national.

www.keecker.com

Keecker, le premier robot multimédia à commande vocale

Le robot Keecker, avec son allure de jouet, a plusieurs fonctions : le divertissement, la communication et la sécurité. Il fonctionne grâce à une application ou avec une commande vocale et se déplace facilement en roulant. Il permet de projeter des films et des séries sur un mur ou un plafond en haute qualité d’image, d’écouter de la musique via son enceinte puissante, de sécuriser sa maison grâce à sa caméra à 360° ou encore de communiquer avec ses proches sur de multiples applications. Ce charmant robot familial est disponible avec 32 Go de stockage pour la modique somme de 1790€.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
cover_infographie_eindustrie
#VIVASNCF – e.industrie : bientôt, un Technicentre SNCF futuriste à Vénissieux
Lire la suite
fow
Retour sur la démarche d’exploration du futur du travail SNCF
Lire la suite
cover_digital_wall
Réussite à la une : Mise en place d’un digital wall au Campus Étoiles
Lire la suite