Site sncf.com
Le site de la transformation digitale du groupe SNCF

Vivatech 2022 : Tech for People, la journée dédiée aux technologies au service des hommes et des femmes chez SNCF

L’apport des technologies numériques est parfois décrié comme remplaçant l’humain au sein des entreprises. La SNCF prend le contrepied de cette idée reçue en mettant ses agents au cœur de sa transformation numérique, de la conception à l’utilisation sur le terrain. Voici un aperçu des projets de la thématique Tech for People qui seront présents à Vivatech, le plus grand salon européen des start-ups et de l’innovation numérique.

par La Rédaction
vivatech sncf people

Soyons clair : il est impossible de faire la transformation numérique d’un géant comme la SNCF sans embarquer les près de 160 000 agents qui le composent. La technologie est un outil qui peut être aliénant pour l’humain s’il est mal employé ; il suscitera alors des inquiétudes légitimes de substitution par la machine ou par l’algorithme. C’est pourquoi la thématique Tech4People est si importante pour SNCF : elle rassemble les projets qui mettent les collaborateurs de l’entreprise au centre de sa stratégie de transformation numérique.

ergosanté exosquelette

« Quand on parle de la technologie qui assiste l’humain, l’exosquelette en est l’incarnation : on assiste physiquement l’utilisateur pour le préserver. » explique Yonnel Giovanelli, responsable du pôle Ergonomie SNCF. Les agents équipés de cette technologie peuvent effectuer leurs tâches de manière rapide, efficace, et sans mettre en danger leur santé sur le court et long terme. « Le patrimoine est aussi un terrain d’innovation et de transformation numérique chez SNCF. Avec la start-up Lumeen, SNCF a permis aux résidents d’EHPAD de monter à bord du train jaune en réalité virtuelle, participant ainsi à une thérapie du voyage » raconte Florence Brachet Champsaur, cheffe du service Patrimoine et mécénat chez SNCF. Dans le cadre d’un protocole médical, cette thérapie non-médicamenteuse permet aux personnes atteintes de maladies neurodégénératives comme Alzheimer de voir une diminution de leurs troubles de comportement en faisant notamment appel à leurs souvenirs.

Augmenter l’humain par le numérique

chatbot RH

Ces technologies d’aide à l’humain ne sont pas forcément matérielles. SNCF a par exemple développé un chatbot dans le secteur des ressources humaines. « Le chatbot RHD2 répond aux questions simples, récurrentes et où l’humain n’a pas de valeur ajoutée. Il libère ainsi du temps aux collaborateurs pour leurs fonctions régaliennes et les rend ainsi plus productifs. C’est un premier pas vers le collaborateur virtuel oral de demain. » détaille Jean-Yves Allanet, responsable du projet RHD2 chez SNCF Réseau. Les technologies permettent d’augmenter l’humain sans le remplacer, et cela peut même se faire sans une ligne de code, comme avec le Label Dirigeant Numérique, qui forment les collaborateurs ayant des postes-clés à comprendre les enjeux du numérique. « Le numérique doit faire partie des compétences clés de nos managers. Il doit être pleinement intégré dans nos modes de travail, et participer à la construction de nos stratégies » assène Christophe Fanichet, directeur général adjoint au numérique du groupe SNCF.

Le numérique fait désormais partie des compétences de base pour l’essentiel des salariés. C’est pourquoi « SNCF a lancé son programme Solidarité numérique pour assurer des reconversions vers de nouveaux métiers du numérique à plusieurs centaines d’agents répartis sur le territoire national. Cela leur permet de garantir leur employabilité vers des métiers d’avenir et de devenir acteur de la transformation numérique de la SNCF » raconte Xavier Roy, directeur design et développement chez e.SNCF Solutions. Au-delà de la fracture numérique, il existe un vrai problème de représentativité des femmes dans ce secteur. Les femmes occupent environ 20% des postes dans le secteur du numérique aujourd’hui. Ce chiffre, déjà peu reluisant, est à mettre en perspective avec le fait que l’essentiel des premiers développeurs étaient des développeuses, quand la profession était moins reconnue et rémunérée.

mixité tech SNCF

Restaurer une égalité femmes-hommes dans le numérique n’est pas uniquement un impératif moral, c’est aussi une condition nécessaire pour développer des applications de haute qualité. Comme l’explique Anne-Sophie Nomblot, présidente du réseau SNCF Mixité, « Ce n’est pas la tech qui peut aider la mixité, mais plutôt la mixité qui peut aider la tech. Quand on n’inclut pas les femmes dans le processus de création, on fait des produits qui ne sont pas neutres, et inadaptés aux femmes, comme par exemple les logiciels de reconnaissance vocale qui ne comprennent pas leurs voix ». SNCF s’engage à faire de la tech un secteur porté par tous, et servant les intérêts de tous, quels que soient leur âge, genre, ou degré de connaissance.

Autant de sujets clés dans un écosystème numérique toujours en ébullition qui alimenteront la journée SNCF dédiée à la thématique Tech4People sur le salon Vivatech 2022. Pour en savoir plus, et rencontrer les hommes et les femmes du groupe SNCF qui font des nouvelles technologies en enjeu humain avant tout, rendez-vous sur le lab SNCF le vendredi 17 juin, à partir de 9h.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
tech customers vivatech
VivaTech - Journée Tech for Customers
Lire la suite
tech for communities
VivaTech - Journée Tech for Communities
Lire la suite
vivatech business
Vivatech 2022 : Tech for Business, quand les métiers et partenaires de la SNCF sont mis à l’honneur
Lire la suite