Site sncf.com
Le site de la transformation digitale du groupe SNCF

VivaTech - Journée Tech for Communities

Grâce à son maillage ferroviaire SNCF englobe l’ensemble des territoires de l’hexagone. Avec l’innovation et une approche de proximité avec les startups et incubateurs d’entreprises, SNCF renforce encore cette réalité en proposant des services performants et utiles à tous, partout en France.

par La Rédaction
tech for communities

En cette seconde journée de Vivatech, le stand SNCF n’a pas désempli, accueillant des centaines de visiteurs venus assister aux conférences des experts, rencontrer les startups partenaires du groupe ou encore tester le simulateur de train. Et aujourd’hui, dans ce salon qui reçoit des entreprises et des personnes des quatre coins du monde, c’est aux territoires français que SNCF a voulu faire honneur. De conférence en conférence, le public a pu partir à la découverte de toutes les innovations qui facilitent la vie des voyageurs, qu’ils se trouvent en Bretagne, en Lorraine ou encore dans le bassin méditerranéen.

Des voyages simples partout en France pour tous

Pour faciliter les déplacements au sein d’une même région ou d’une région à une autre, l’application “Pay as you go” a été créée. « C’est une innovation en matière de distribution pour simplifier la vie des voyageurs. Elle a été portée par SNCF Connect & Tech, la filiale digitale du groupe SNCF. » explique David Brottet, directeur des offres aux collectivités. Grâce à la géolocalisation, l’application “Pay as you go”, permet de se déplacer où l’on souhaite, et de payer son trajet sans prendre de billet en détectant automatiquement la gare de départ et celle d’arrivée.

Et parce que SNCF se préoccupe de chacun de ses voyageurs, elle a également mis en place “Navilens”, une application qui permet aux personnes malvoyantes ou déficientes visuelles de se diriger. La solution de “Navilens” est un code-barre 2D qui est détectable par le smartphone de l’utilisateur, où qu’il soit placé. Même à plusieurs mètres, le smartphone détectera le code-barre et communiquera ainsi l’information nécessaire à la personne, comme par exemple où se placer pour pouvoir entrer dans un train. « Si cela sert pour les déficients visuels, ce principe s’applique également aux personnes qui ont du mal à s’orienter ou qui ne connaissent pas la langue du pays. » explique Arnaud Julien, Directeur innovation, Data et Digital chez Keolis. Toujours dans une optique d’améliorer les conditions de voyage, mais aussi de répondre aux enjeux climatiques, le groupe SNCF a également entrepris plusieurs projets de création de lignes ferroviaires allant d’une région à une autre, sans devoir passer par Paris. « Nous avons pour projet, avec le gouvernement français, de créer plusieurs lignes à grande vitesse qui vont un peu changer la face de la France, puisqu’elles relieront différents territoires sans escale parisienne. Il s’agit de Bordeaux/Toulouse, Perpignan/Montpellier et Marseille/Nice. Cette transversale Sud-Est est, selon moi, une vraie révolution ferroviaire qui va raccourcir et simplifier les voyages dans le sud de la France. Nous allons également créer une gare à Orly afin d’augmenter l’intermodalité, pour par exemple aller de Bordeaux à Orly. » explique Alain Krakovitch, directeur TGV Intercités. « Quand le train irrigue les territoires, il décarbone la planète. » ajoute-t-il.

L’innovation au sein des territoires grâce aux 574

Les 574, dont le nom provient de la vitesse maximale du TGV, sont des maisons du numérique situées à différents endroits stratégiques, tels que Nantes, Lyon, Saint-Denis, Occitanie… afin de faciliter le développement des innovations partout en France. Grâce à leur présence, c’est tout un écosystème autour de la Tech qui a été créé, car leur influence dépasse le cadre du groupe SNCF. « L’objectif des 574 est de s’implanter dans les territoires pour aller plus près de l’ensemble de nos clients. L’implantation sur les territoires permet de répondre aux attentes de manière plus précise, plus en lien avec les territoires. Les 574 sont ainsi une vitrine qui représente le numérique du groupe SNCF. Leur but est de mettre en relation l’interne et l’externe au sein des 574 pour pouvoir favoriser la création de projets et de partenariats. » détaille Julien Nicolas, DG du Numérique. Les 574 sont donc présents dans les associations, auprès des startups et d’autres grands groupes, comme au sein de la Ruche Industrielle à Lyon qui regroupe plusieurs grands comptes. Ils contribuent à faire émerger des projets sur lesquels plusieurs entreprises, rencontrant le même type de problématique, investissent dans l’intérêt des territoires et des écosystèmes.

L’autre point important est le financement de startups régionales via 574 Invest. Cet investissement à tous les niveaux sur le long terme permet de faire émerger un cercle vertueux au niveau régional. « Nous partageons tous une conviction commune, c’est que la réindustrialisation des régions passera par l’innovation. Nous créons donc des projets collaboratifs qui répondent aux intérêts communs de toutes les parties. » explique Fabrice Casciani d’Excellence Industrie à Lyon, partenaire du 574 lyonnais. Les incubateurs font bien évidemment aussi partie de cet écosystème. Par exemple, Atlanpole, un incubateur de startups nantais, collabore avec le 574 de Nantes depuis plusieurs années. « Ce travail est important, car en tant qu’incubateur, nous avons besoin d’avoir des liens avec des acteurs du business pour faciliter l’accès à de nouveaux marchés aux startups que nous accompagnons. Cela nous permet aussi de nous inspirer de tendances, en comprenant les besoins des grands comptes, ou encore de développer notre réseau au-delà de la région. », explique Simon Boisserpe d’Atlanpole. Enfin, les 574 travaillent également avec l’écosystème interne de SNCF, soit les métiers SNCF. « Au quotidien, pour TER Hauts-de-France, l’objectif est d’améliorer l’expérience client. Le 574 nous aide à résoudre des problèmes, comme par exemple améliorer le discours client en numérisant les annonces faites par le contrôleur. Le 574 nous accompagne dans notre transformation digitale de manière à être compétitif. Il nous permet d’améliorer la qualité des services par des solutions innovantes. » conclut François Dupuis, de SNCF TER Hauts de France.

Tags associés à cet article :

Commentaires

S’enregistrer et se connecter
Recommandé pour vous
tech customers vivatech
VivaTech - Journée Tech for Customers
Lire la suite
vivatech business
Vivatech 2022 : Tech for Business, quand les métiers et partenaires de la SNCF sont mis à l’honneur
Lire la suite
vivatech sncf people
Vivatech 2022 : Tech for People, la journée dédiée aux technologies au service des hommes et des femmes chez SNCF
Lire la suite